vampire knight blood world

Ici vous pouvez écrire vos fanfictions sur l'exelent manga: VAMPIRE KNIGHT, et bien sur,sure beaucoup d'autres choses
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un animal de compagnie [PV: Electron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mer 30 Mar - 21:00

Reiko ouvrit lentement les yeux. Il ne semblait pas en croire ses yeux. Equinoxe, était la, devant elle. Un rêve ? Peut-être. Mais elle pleurait de joie, et surtout de soulagement. Qui était l’homme qui l’accompagnait ? Et qui regardait le panda roux froidement ? Hmmm…. Il allait se méfier de lui, même si la louve semblait lui faire confiance.

Equinoxe pleurait de plus en plus fort alors que Lukas l’amenait près de lui. Séchant ses larmes, elle leva les yeux vers Lukas. Oui, elle allait faire ce qu’elle s’était promis quand même. Tout faire pour « plaire » (pas amoureusement) à Lukas, et ne pas parler trop de Reiko.

C’est alors que Reiko se leva. Son corps ne semblait absolument pas abimé. Pourquoi ? Car il n’avait pas résisté au pouvoir de Bloodman, et lui avait obéit. S’occupant des clients homos. Certes, il avait saigné de la tête, car on l’avait frappé, car il avait dit un prénom qu’il fallait qu’il oublie. Celui de Equinoxe. Il s’avança vers les deux personnes en face de lui. Il avait le teint pâle de base, des yeux d’ambre liquide, et des cheveux rouge feu. Avec une coupe assez spéciale. Une coupe mi-long, et derrière, dans sa nuque, les cheveux descendaient jusqu’aux fesses.

Il alla près de la chaise ou ses vêtements étaient posés et les enfila rapidement. Un pantalon en cuir noir et une chemise moulante, faisant voir son torse et ses bras musclés, de couleur violette. S’approcha enfin du « couple ». Il ne savait pas si Equinoxe avait encore des sentiments pour lui. Mais ne préféra pas montrer les siens devant ce « Lukas », au cas ou. Il semblait être devenu le propriétaire de la louve vu comment elle se comportait avec elle. Il ne fallait pas le mettre en colère. Il ne devait pas s’en prendre à elle. Il allait pour l’instant se conduire en « meilleur ami et confident » avec elle, comme il l’avait toujours fait, en attendant de voir si elle désirait entamer une relation amoureuse avec l’avale de son maître.
L’hybride vint près de la louve, qui continuer à pleurer, sans le vouloir, d’angoisse, contre Lukas. Il colla délicatement sa queue rousse contre celle touffue et noire d’Equinoxe, pour l’a rassurer et enfin vint simplement lui parlait près de l’oreille d’un ton calme comme à son habitude, en souriant chaleureusement.

« Je suis la, bien réel, ne t’inquiète plus, c’est fini… »

Elle se calma alors instantanément. Il s’écarta alors un peu d’elle, pour ne pas que Lukas le prenne mal et sourit à l’humain.

« En effet… Vous vous en êtes donner à cœur joie » avait-il dit à l’humain en souriant. Il n’avait pas a juger ce qui venait de se passer. Cela ne le concernait pas. Si l’humain aimait tuer, c’était son passe temps à lui et l’acceptait.

« Oui, en effet, j’aurais une ou deux questions. Certes, Bloodman est mort, mais du coup, quand vous dites ‘libre’. Je deviens votre propriété en étant libre de mes mouvements ? Ou libre, du type je peux avoir un travail et ma propre maison sans être à quelqu’un ? Bien que j’accepterais avec joie et bien sur grand honneur de devenir votre propriété. »

Il s’inclina en remerciement. D’un côté, il voulait rester auprès d’Equinoxe, pas forcemment par amour, mais ils se connaissaient depuis tant d’années…

« Bien évidemment, il en va de soit, que même si je suis libre de mes mouvements chez vous, si vous le désirez, j’obéirais en tout point à toutes demandes ou ordres. »
---------

HRP ; Ahhh le dilemme pour savoir si Lukas le prend avec lui ou pas XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mer 30 Mar - 21:53

Lukas pris trois chaises qui trainaient dans un coin, un peu ensanglantées, mais cela il s'en fichait.

Il les disposa en cercle, invita Reiko et Equinoxe à s'asseoir, avant de faire de même.
Il voulait leur parler en tête-à-tête.


Ce qu'il voulait par-dessus tout, c'était avoir Equinoxe pour lui seul.
Elle était fortement attachée à cet hybride, cela il le savait. C'était plus qu'évident. Mais lui ? Que ressentait-il lui vis-à-vis d'elle ?

De plus, pour faire oublier Reiko à Equinoxe sentimentalement parlant, l'éloigner ne serait pas nécessairement la solution idéale. Elle penserait certainement à lui continuellement, redevenant peu à peu une loque, même si elle pourrait aller voir Reiko quand elle le voudrait.

Et puis il devrait lui trouver un travail qui lui conviendrait, un appartement, l'aider à se lancer une vie autonome…

Bien que cela pourrait se faire plus tard, lorsqu'qu'il n'aurait plus besoin de lui, il pouvait très bien l'accueillir sous son toit, en attendant. Il pourrait se servir de cela pour à la fois permettre à Equinoxe de voir Reiko quotidiennement, mais aussi pourquoi pas forcer ce dernier à ne manifester aucune gentillesse envers elle… Il l'avait réconfortée, c'était déjà plus que suffisant, et il venait de retrouver sa liberté. Il l'avait délivré de ses anciens propriétaires, la propriété lui revenait donc de droit. Il était désormais à lui. Mais ce qu'il l'intéressait réellement, c'était Equinoxe…

De plus, s'il était laché dans la nature de suite, il pourrait lui apporter des problèmes, voire se faire recapturer, et il n'avait pas envie de recommencer ce genre de « mission-sauvetage » tous les jours, bien qu'il avait particulièrement apprécié le spectacle qui s'était offert à lui tout à l'heure.


Oui, c'était une possibilité.


Il dirigea sa tête vers Reiko, un air serein et un sourire se voulant rassurant sur le visage, le regard rivé dans le sien :
« Je pourrai te lâcher dans la nature, sans argent ni ressources, tel un SDF. Mais je ne pense pas que Equinoxe serait très heureuse à cette idée. De plus, je sais que vous vous connaissez, et que cela lui ferait très plaisir que tu restes. Si cela t'intéresse, je t'offre mon habitation et tout le confort qui te sera nécessaire. Je n'aurai que quelque petites conditions à poser, mais on verra cela plus tard. Et quand je dis libre, j'entends libre. Tu peux demander à Noxie ce qu'elle pense de notre cadre de vie. Je pense que pour le moment, il est temps de profiter de l'air extérieur. Après cela, nous irons nous laver. » finit-il dans un éclat de rire.

« Après j'emmène Equinoxe voir un ami tatoueur, il accepte de la prendre en apprenti, je l'ai déjà contacté. Si tu veux te joindre à nous, ce sera avec grand plaisir. »

Sur ces paroles, il se releva, et invita tout le monde à sortir, laissant les trois chaises en cercle, plantées au milieu de la salle en sang, des lambeaux de chair partout.
Les trois personnages plantés au-devant formaient un tableau surréaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 13:44

Equinoxe et Reiko s’assirent donc sur les deux chaises restantes quand Lukas prit enfin la parole. Autant Reiko que Nox le savait, il fallait parler, ne serait-ce que quelques minutes pour mettre les choses au point. Au fur et à mesure que l’humain parlait, le visage de la louve s’éclaira d’une lueur intérieure. Alors il allait accepter de garder le panda roux chez lui. Elle était tellement heureuse et une reconnaissance immense brillait dans ses yeux améthyste. Elle allait tenir sa promesse intérieure et tout faire pour ne pas montrer ouvertement son amour envers Reiko, mais aussi remercier comme elle le pourra l’homme qui s’occupe si bien d’elle depuis quelques mois.

A la fin de la discussion, Reiko regarda Lukas, docilement, avec un petit sourire chaleureux. Il avait perçer à jour Lukas depuis quelques minutes déjà. Mais il n’en dirait rien, il lui obéira. Tant qu’il n’abusera pas de la louve, bien entendu. Car même si Reiko aussi, partageait les sentiments d’Equinoxe, il voulait avant tout son bonheur.

REIKO : Bien monsieur, je vous remercie d’accepter de me prendre chez vous. Je vous suis redevable, de plus, je vous appartient, corps et âme, je vous obéirais, sans nul doute.

Après être sorti et cette annonce par rapport au tatoueur, l’hybride se tourna vers la louve et sourit.

REIKO : Tu vois que ton rêve va finalement aboutir, Nox. Non, je préfère vous attendre. C’est un moment important pour Nox, pas vrai ? Alors je n’ai pas envie que ma présence ne gâche quoi que ce soit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 14:21

Reiko semblait avoir bien réagi, peut-être un peu trop, même.
Oui, à bien y réfléchir cette insistance sur le fait qu'il lui était redevable semblait un peu trop appuyée. Mais qu'importe. Il aurait tout le loisir de le mater plus tard. Il avait, en cet instant, toutes les cartes en main. Il pouvait faire ce qu'il voulait.
Cette sensation de contrôle le grisait. Il tenait désormais en sa main, deux vies. Deux vies qui lui étaient redevables et lui appartenaient.

Il était un peu dans la lune, pensif. Lorsque Reiko annonça qu'il préférait les attendre plutôt qu'accompagner Equinoxe et lui chez le tatoueur, il eut envie de sourire. Mais pas d'un sourire compatissant ou gentil. Un sourire de satisfaction personnelle.
Mais il n'en fit rien, il ne voulait pas encore se montrer ainsi, pas devant Equinoxe.

Il tenta un sourire gentil, en tournant le regard vers Reiko, tout en marchant en direction de sa maison.
« Très bien, nous allons rentrer, je laisserai à Noxie le plaisir de te faire faire le tour des lieux, puis je te montrerai ta chambre. » En disant cela, il se retourna vers Equinoxe, et son regard sembla changer un instant. Il passa d'un seul coup d'un regard gentil, à un regard légèrement dur et froid, qui ne pouvait vouloir dire qu'une seule chose : silence sur le Coffre.

Puis il se radoucit, tellement vite qu'on aurait pu croire que ce n'était qu'une hallucination, et repris.
« J'ai une grande maison, plein de lecture et des moyens, Quand au tatoueur, c'est un point de vue intéressant. »
Il retourna son regard sur Equinoxe de nouveau, mais un regard plein de douceur cette fois.
« Je suis sûr en effet que cela doit être important pour toi. »


Lukas finit le chemin en discutant de choses diverses et sans importance, en prenant soin d'éviter son travail, le Coffre et Brocéliande. Il détailla le reste de sa villa, demandant à Reiko ce qu'il souhaitait dans sa chambre. Il expliqua qu'il passerait couramment des journées absent, et que lui comme Reiko avaient le droit d'aller et venir comme bon leur semblait.
Il précisa aussi que Reiko pouvait être ammenée à venir avec lui de temps à autre, en restant évasif sur la raison.


Arrivés à la maison, il laissa Equinoxe et Reiko partir faire un tour des lieux, et partit au fond du couloir, vers la chambre dont la porte donnait face à la sienne, et qui était celle-ci relativement vide. Cette pièce était jadis utilisée comme bureau, il n'y avait plus grand chose mais il prendrait soin de demander à Reiko ce qu'il voudrait. De plus, la visibilité lui permettait de garder un œil sur lui, pour qu'il reste à l'écart d'Equinoxe, On ne sait jamais.

Il récupéra un grand lit, des draps, et meubla au minimum la chambre. Les murs étaient blancs, donnant à la pièce un aspect froid et ressemblant presque à une chambre d'hôpital. La fenêtre en plein milieu n'était pas verrouillée (il savait que Reiko ne s'enfuirait pas, à cause d'Equinoxe), et laissait entrer un grand jet de lumière qui éclairait le parquet en bois sombre ciré qui sentait bon et se réchauffait avec le soleil, donnant un peu de chaleur à la pièce froide.

Lorsqu'il eût fini, il alla rejoindre Equinoxe et Reiko, leur proposant de passer à table ; ensuite il laisserai Reiko profiter de la bibliothèque - ou du reste de la maison - tandis qu'il irait avec Equinoxe voir Stan, son ami tatoueur, qu'il venait d'appeler pour prévenir qu'il passerait enfin lui présenter celle dont il lui avait déjà parlé plusieurs fois. Stan était ravi, cela pouvait aisément s'entendre à travers le téléphone.


En arrivant à la cuisine, il demanda ce que Reiko et Equinoxe aimeraient manger, puis disparu ensuite dans la cuisine préparer le tout, tout en gardant un œil discret sur le panda roux et la louve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 15:51

La louve aux yeux pourpres était heureuse, ses oreilles et sa queue remuaient dans tous les sens. Mais ils s’arrêtèrent quelques secondes, quand elle vit les yeux de glaces de Lukas. Elle n’aimait pas quand il l’a regardait ainsi, et se sentait coupable. Ce fut Brocéliande qui parla à son oreille pour lui faire comprendre le sens de ce regard.

« Ne t’en fait pas, il ne veut juste pas que tu parle du Coffre à Mister Panda. Ah, et ne parle pas de moi pour l’instant s’il te plait. Ne t’inquiète pas, je n’apparaitrait pas devant lui. »

C’est alors qu’elle se sentie bien plus rassurée. Mais elle semblait toujours ailleurs, comme si Brocéliande était encore entrain de lui parler et qu’elle l’écoutée. Non, elle avait juste un peu de mal à s’y faire. C’était nouveau pour elle… Elle revint soudain à elle quand Lukas lui parla.

« Oh oui… ! Merci Lukas… » Elle se sentait très mal soudainement. Lukas, depuis la libération de Reiko lui faisait à nouveau peur… Avait-il lui-même peur de Reiko ? Que Reiko l’a fasse partir loin ? Non, jamais Reiko ne pourrait faire cela.


C’est sur le chemin du retour que Lukas semblait réellement adresser la parole à Reiko. Le panda roux avait l’air d’un peu plus de détendre. Après tout, même si il n’avait pas l’air très recommandable, il ne semblait pas vouloir de mal à Nox. Il répondit alors aux questions de l’humain.

« Ce que je souhaite dans ma… chambre ? Eh bien simplement des couvertures chaudes et, si ce n’est pas trop demander, un oreiller en plumes. Je déteste le froid de par mon hybridation. Venir avec vous ? Bien sur. Par contre, j’aurais une requête. J’aimerais prochainement, vous parler en privé, si vous le permettez, j’aimerais… Vous confier certaines choses… Et comme Nox semblait vous faire confiance, je ne pense pas que je devrais garder cela pour moi, j’ai besoin d’un parler à quelqu’un, ce quelqu’un étant mon nouveau maître… »

Il avait regardait Equinoxe pour l’a rassurer, il voulait juste parler à Lukas tranquillement. Arrivait à la villa, la louve fit visitée à Reiko, qui souriait chaleureusement à sa petite protégée, agissant simplement comme un grand frère, rien de plus. Pendant la visite, ils parlèrent tout deux de leurs expériences depuis leurs séparation, et aussi, si les cauchemars de Reiko s’étaient estompés. Il répondit à la négative. Enfin, quand Lukas prépara le repas, la louve s’installa au canapé, et lu un bouquin, Reiko lui caressa la tête affectueusement.

« En fait, tu n’as jamais était une louve… Mais un rat… De bibliothèque, non ? »

Equinoxe prit la mouche et ils se chamallèrent amicalement, la louve balançant des oreillers sur le panda, rouge de honte.

Ils passèrent alors enfin à table. Et aussi surprenant que cela aurait pu paraître, Reiko savait perfetemment se tenir à table. Sans doute, il devait être un prostitué qui accompagné en soirée.

A la fin du repas, la louve et l’humain partirent. Reiko décida d’aller voir sa chambre, et se figea sur le seuil…. Les murs étaient blanc. Non… Comment cet humain aurait-il pu savoir ?! Prit de panique, il alla s’installer par terre sur le tapis, dans le salon, tout près du feu de cheminée, ayant prit le livre qu’Equinoxe avait lu avant le repas pour se vider la tête. Des cris le hanté…

Il avait hâte que les deux rentrent….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 16:25

Equinoxe et Lukas arrivèrent bientôt devant la petite boutique de taouage de Stan, à l'enseigne en lettres noires stylisées sur fond gris. À l'intérieur, un homme assez grand, costaud, brun et les cheveux grisonnants qui lui tombaient sur les épaules, un sourire aux lèvres. Il était couvert de tatouages un peu partout, comme s'il avait voulu transformer son corps en objet d'art, ou tout simplement exposer à la vue de tous ce qu'il était capable de faire. C'était un homme simple, qui n'aimait pas se prendre la tête et qui avait bien entendu réalisé plusieurs commandes de Lukas, qui portait quelques unes de ses œuvres sur le corps.

Il était au comptoir, attendant des clients, tandis qu'au fond, confortablement installé, quelqu'un était en train de se faire marquer la peau à vie par son collègue et ami avec qui il tenait la boutique.

En voyant Lukas et la louve, il se leva et alla à leur rencontre, le sourire grandissant. Lukas et lui se serrèrent chaleureusement la main, échangeant quelques mots banals entre deux amis, puis il se tourna vers Equinoxe.

« - Alors c'est elle dont tu m'as parlé ?
- Oui. Je pense qu'elle se plaîrait beaucoup, ici. Qu'en dis-tu ?
- On va voir.
» finit l'autre dans un léger rire.

Ils passèrent un petit quart d'heure à discuter des modalités diverses et variées avec Equinoxe, les horaires qu'elle souhaitait, et ainsi de suite, lui proposant même de faire quelques essais de dessin sur une feuille pour voir ce dont elle était capable.

Il la prenait. À vrai dire, sa petite boutique ne payait pas de mine, mais il était assez connu dans les environs, et son collègue commençait à être un peu chargé. Une troisième paire de bras pouvait être un très bon atout.

Les horaires obtenus étais très avantageux, elle avait assez de liberté quand aux heures qu'elle pouvait faire, la seule limite étant dans un premier temps qu'elle enregistre les commandes avec les futurs clients, et ensuite qu'elle gère sa propre pile à elle, avec les deux autres compères, comme trois tatoueurs autonomes bossant ensemble sous le même toit.


Lukas et Equinoxe repartirent peu après, rentrant tranquillement. Lukas se demandait si sa chambre conviendrait à Reiko ; en effet il n'avait rien décoré, et ce dernier ne semblait pas être vraiment regardant sur ce qu'il voulait. La salle n'était pas vraiment spartiate et blanche exprès, c'était surtout parce qu'elle ne lui servait plus depuis un moment déjà.

En rentrant, ils virent Reiko installé par terre, sur le tapis, devant la cheminée, en train de lire.
Tiens, sa chambre ne lui plaît pas ? Intéressant… pensa alors Lukas, avant même de signaler sa présence par un « nous sommes rentrés ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 16:46

Equinoxe était aux anges, avec un grand sourire aux lèvres, elle avait même fait un test de dessin, elle avait fait un panda roux et une carpe koi en quelques minutes. Son coup de crayon était parfait. Le tatoueur l’avait prise comme apprentie.

Mais au retour elle remarqua Reiko sur le tapis devant la cheminée. Au début, elle se dit qu’il devait avoir un peu froid, car il était vraiment près du feu. Mais quand il tourna la tête vers eux, la lueur de ses yeux semblait bien plus terne. Et elle comprit tout de suite.

« Reiko ? Tu les entend encore ? Je croyais que ça s’était arrêté ! »

Elle se rua vers lui, inquiéte. Mais le panda se leva, reposa le livre sur la petite table et s’efforça de sourire, la louve avait presque criée. Il essaya de la tamponner.

« Bien sur que non Nox, j’avais juste un peu froid, tu me connait, je ne supporte pas un degrès de trop en dessous d’une certaine température, et puis me retrouver dans une maison ou il fait tout le temps chaud, ça me fait bizarre. »

Elle se calma alors un peu, souriante, elle lui annonça la nouvelle.

« Mais c’est génial ça ! Tu vois, j’ai bien fait de rester ici. »

Puis il regarda Lukas, en s’approchant de lui.

« Pour fêter ça, me permettez vous de cuisiner ce soir ? Je ferais le plat favori de Nox »

Il cachait bien sa détresse. Au fond de lui, des voix hurlaient, des fragments d’images lui passaient devant les yeux, des ombres se baladaient dans la maison. Il s’approcha encore un peu de lui. La louve étant partie ce changer.

« Au faite, êtes vous d’accord pour que je vous parle ce soir ?... C’est assez urgent ce que j’aimerais vous… raconter… »

Sa voix c’était presque brisé sur le moment, mais il était redevenu soudainement comme d’habitude quand la louve revint. Il ne fallait pas qu’elle s’inquiète pour lui, sinon, l’humain allait se mettre en colère, il en était sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 17:05

Lukas laissa Equinoxe faire, sans bouger, restant à l'entrée du salon. Il ne disait rien, ne laissait transparaître aucune émotion. En vérité il était curieux, il se demandait ce dont pouvait bien parler Equinoxe.

Manifestement, Reiko semblait entendre des choses. Et son petit manège selon lequel il n'aurait qu'un peu froid ne prenait pas avec Lukas. Tout en restant silencieux, il scrutait de ses yeux le personnage qui tentait de se rassurer à la lueur vacillante de la cheminée. Cet hybride avait manifestement quelque chose qui n'allait pas.
Au bout d'un moment, il s'avança un peu, et lorsque Reiko s'approcha, afficha un sourire amusé à sa proposition de cuisiner.

«  Allez, tu as carte blanche. Voyons ce que tu sais faire. »

Reiko lui semblait vraiment étrange. Il cachait quelque chose. Mais quoi…
Et c'est alors qu'il lui demanda s'il pouvait lui parler.

Il était curieux de savoir ce que l'hybride aurait à lui dire. Il accepta alors sans broncher.

«  Oui, bien sûr. Nous n'auront qu'à nous installer confortablement dans ma chambre.  » ajouta-t-il d'une voix neutre, tout en restant discret.

Il laissa ensuite l'hybride s'approprier la cuisine, et alla s'asseoir à table après avoir installé les couverts, attendant pour une fois qu'on lui serve le repas chez lui. C'était comme d'aller au restaurant, sauf que c'était ses aliments, chez lui. C'était intéressant.

Pendant ce temps, il se tourna vers Equinoxe, et lui demanda doucement, l'air concerné :
«  Dis moi… De quoi parlais-tu tout à l'heure ? Il m'a l'air pas très en forme… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 17:34

Reiko se tourna alors vers la cuisine. Il avait avant tout demander cela pour faire plaisir à Equinoxe et surtout, fêter cette bonne nouvelle, mais aussi pour penser à autre chose qu’à ses souvenirs. Il regarda dans le frigo pour voir s’il y avait tout ce qu’il fallait. Oui. Il était content. Il n’aurait pas à changer la recette. Il s’affaira alors, tranquillement. Prenant tout ce qu’il fallait. Pain de mie brioché, œuf, spaghetti, sauce soja, crevettes, surimi, poulet en tranche, soja, vermicelle long, et champignon noir.

Equinoxe alla du coup, s’asseoir près de Lukas en souriant.

« Reiko est bien meilleur cuisinier que moi, tu sais », elle se figea soudain, quand l’humain lui posa la question fatidique. Elle se mit à trembler tout doucement. Heureusement le panda était trop absorbé par ce qu’il faisait pour l’entendre.

« Reiko… Il… Il a juste eu une… adolescence difficile… Excuse-moi… Mais je pense que c’est à lui de t’en parler… »

Bien que la louve ne connaisse pas la couleur de la chambre de Reiko, elle s’inquiétait encore, de savoir, pourquoi il avait eu une petite crise. Si elle avait su, elle aurait tout de suite comprit. Mais ça, Reiko ne voulait pas le lui dire.

« Tu sais, Lukas, même si Reiko a l’air heureux, au fond, il a peur comme moi. Il obéit sans bronché, car c’est dans sa nature, il trouve son bonheur à obéir, même à des êtres comme Bloodman. Alors que moi, je me met un masque rebelle. Lui c’est un masque d’obéissance. »

Au bout de trente minutes il servit le repas avec trois assiettes par tête.

« Et voilà ! Le repas préféré de ma petite louve de sœur ! En entrée, pain brioché grillée avec un œuf au plat dessus. En soupe, un ramen maison, bouillon de poule, vermicelles long, champignon noir et poulet en tranches, et en plat, spaghetti aux crevettes fraîches et aux surimi à la sauce soja. Je vous souhaite un bon appétit et bravo pour ton apprentissage ! »

Equinoxe rougit de faim, l’eau à la bouche, elle avala goulument sa salive. Pendant le repas, Reiko prit la parole.

« Monsieur, comme je vis ici à présent, et pour, me rendre utile, puisque je suis votre propriété je souhaite faire la cuisine chaque jour. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 18:08

Lukas, qui vit la réaction d'Equinoxe à sa question, comprit alors qu'elle avait peur d'en parler.
Tenaient-ils autant l'un à l'autre que ça ?

Il pensa alors qu'il devait faire en sorte qu'ils finissent par croire chacun que l'autre « s'éloignait », car même si Reiko pouvait s'avérer fort utile, il ne voulait pas que quelqu'un d'autre ne puisse réellement s'approcher d'Equinoxe. C'était sa louve. Elle lui appartenait, et légalement en plus. Pas question de laisser un panda sorti d'un club pour homos lui gâcher le plaisir.

Mais pour l'instant il semblait se tenir tranquille. Un peu trop, même…

Et c'est alors que la louve, tremblante, lui parla de cette histoire de masque. Et il pu alors mettre le doigt sur ce qui lui paraissaît étrange dans son comportement. Il joue donc l'obéissance totale…

Il sourit doucement, posa son regard sur Equinoxe.
«  Je vois. Je te remercie. Tu m'as l'air de vraiment bien le connaître… » fit-il en souriant, comme pour détendre l'atmosphère.


Puis, au bout d'un moment, Reiko reparut et servit tout le monde, sous l'œil curieux et amusé de Lukas.
Un cuisinier à domicile, mais quelle bonne idée.
Il scruta attentivement ce qui se trouvait dans ses assiettes, humant le parfum qui s'en échappait.

En effet, il savait cuisiner. Et bien, même.
Il savoura tout ce qui était sous son nez, dégustant chaque plat comme s'il était dans un vrai restaurant. C'était vraiment délicieux. En cet instant, il se sentait bien. Tout semblait rouler correctement. Il semblait heureux.

Lorsque Reiko fit sa proposition de faire la cuisine tous les jours, Lukas posa ses couverts calmement sur la table, et releva la tête vers l'hybride. Il fit un grand sourire, et rit doucement.
«  Si tu cuisines toujours aussi bien, je ne vois pas pourquoi je te refuserai ce plaisir. »

Puis il ajouta, après un silence de quelques secondes : « Tu m'as l'air très doué, en tout cas. Félicitations. »
Et ce fut tout ce qu'il dit jusqu'à la fin du repas. Lorsque tout le monde eût fini, il débarassa la table et rangea tout dans le lave-vaisselle.

Il indiqua ensuite à Equinoxe que Reiko et lui voulaient discuter un peu, et dit en plaisantant qu'il le lui rendrait.
Lukas invita ensuite Reiko à le suivre jusqu'à sa chambre, qui était aussi grande que les deux autres, aussi bien éclairée (bien que ce fut le soir, on pouvait très bien deviner à la grande fenêtre que le soleil de fin d'après-midi n'avait aucun mal à entrer), et toujours le même parquet qui sentait bon le bois, le naturel. Le grand lit double était posé en plein milieu de la pièce, avec deux énormes coussins en plumes enrobés d'une taie couleur bordeaux, posés à la verticale contre le mur, au dessus d'une épaisse couverture noire.  Les murs étaient clairs, mais pas blancs, plutôt d'une couleur tirant sur le beige clair, pour insérer une légère touche de chaleur. Par-dessus se trouvaient plusieurs tableaux divers, et un grand écran au fond, en face du lit.

Sur le mur qui offrait l'entrée, se trouvait une autre cheminée, plus petite que celle du salon, mais du même style. Enfin, on pouvait voir juste à côté du lit une petite étagère avec quelques livres, sûrement ceux qu'il était en train de lire sur le moment.


«  Entre. » lui invita-t-il en lui faisant signe, une expression neutre sur le visage. Il alla ensuite s'asseoir sur son lit, et attendit que Reiko fasse de même en le suivant du regard.
«  De quoi souhaitais-tu me parler ? » lança-t-il alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 19:05

Après le repas, Equinoxe sourit aux deux garçons et partie dans sa chambre, lire tranquillement, pendant que les deux parleraient en « privé ». Reiko suivit alors Lukas jusqu’à dans sa chambre. Il s’arrêta quelques secondes sur le seuil, regardant et analysant la couleur des murs. Il comprit qu’ils n’étaient pas blanc, mais beige. Il entra alors, refermant la porte derrière lui. Lukas s’assit sur son lit, et Reiko se dirigea en face de lui, restant debout, s’adossant au mur. Il regardait le sol.

« Ecoutez, je vais vous parler franchement. Je n’ai pas l’envie de vous cacher cela. Comme vous devez l’avoir deviné. J’éprouve de fort sentiments pour Nox. Certes, des sentiments amoureux, et je crois qu’elle aussi. Mais je n’ai jamais laisser paraître ses sentiments. Et bien que j’aimerais, je ne compte pas le faire. Car elle est a vous, et que je ne souhaite pas l’éloigner de vous. Je reste comme un simple frère pour elle. Je ne montrerais aucun « amour » envers elle. Juste un sentiment fraternel, protecteur. Ou simplement, tout sentiment que vous souhaiterez que je lui montre. Car je suis a vous à présent aussi. Je suis sur que vous ne me voulez pas chez vous au départ et que vous m’avez accepté pour ne pas que sa tristesse se reflète à la maison. Et dans ce sens, je vous en remercie, car je vois que vous voulez aussi son bonheur. Vous pouvez me poser n’importe quelles questions, sur ma vie, ou autre, et me faire ce que vous désirez. Tant que Nox reste heureuse. Par contre, si je la vois triste, ou qu’elle a peur, j’essayerai de la protéger, c’est dans ma nature, mais… Ce n’est pas une menace, j’explique juste mon caractère, même si je ne suis pas rebel du tout… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 19:39

Lorsque Reiko se mit à parler, Lukas l'écouta attentivement, en l'analysant du regard. Un regard neutre. Il était calme, posé sur son lit.
Donc il l'aimait. Et il pensait comme lui qu'elle l'aimait aussi.
Mais il était décidé à lui obéir et même ne pas lui montrer son amour…

Il laissa l'intéressé finir sa tirade, puis un sourire se dessina sur son visage.
« J'aime ta franchise. »

Il se releva, pour être à la hauteur du panda - enfin légèrement au-dessus, quand même - et continua :
« Je t'ai accepté ici tout d'abord parce que Nox voulait te voir libre. J'ai fait cela pour elle. Oui, je souhaite qu'elle soit heureuse. Maintenant, je dois t'avouer aussi que ça m'a fait du bien de passer un coup de ménage là-bas. » fit-il en riant doucement.
« Bloodman est mort, si ça peut te rassurer. » annonça-t-il ensuite. Mais il se garda bien entendu de dire qu'il était mort sous son toit, et - encore pire - que c'était Equinoxe - enfin Brocéliande - qui l'avait achevé.

Il repensa à Brocéliande.
Il se dit alors que Reiko n'était toujours pas au courant, et que c'était une bonne chose. Il pourrait en jouer si besoin.
À rester devant ce panda fraîchement libéré, à cause de sa petite louve qui l'avait presque imploré, il eut de plus en plus envie de jouer avec ses deux pensionnaires. Enfin plus avec Brocéliande et Reiko. Ça pourraît être instructif…


« C'est bien que tu connaisses ta place, mais ne t'efface pas trop non plus. Je n'ai pas ramené un domestique à la maison. Et Equinoxe n'en est pas une non plus. Tu es ici en qualité d'ami, ne l'oublies pas. Si tu veux te considérer comme un frère pour elle, cela me va très bien. »


il fit une pause, puis enchaîna :
« Dis moi la vérité… De quoi parlait Equinoxe tout à l'heure, en disant 'tu les entend encore' ? »

Lukas espérait que Reiko lui explique aussi ce qui lui faisait se sentir mal à l'aise. Sûrement un souvenir, quelque chose ramené à sa mémoire par un détail dans la maison, ou dans l'environnement. En tout cas, il avait besoin de savoir cela, pour pouvoir mieux comprendre comment celui-ci fonctionnait dans son esprit. Ceci afin de s'assurer et de son obéissance, et qu'il ne représentait aucun danger ni pour lui, ni pour sa louve. Et peut-être aussi pour trouver un point sur lequel il pourrait jouer plus tard…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 20:11

Reiko releva alors la tête, quand il lui dit qu’il n’était pas un domestique, regardant Lukas dans les yeux, un peu étonné.

« Pardon, je me méfie toujours un peu des gens ayant de l’allure, et étant un peu distant, c’est souvent le même genre de type que Bloodman, alors je module ma façon d’être en fonction. Je ne suis pas un domestique, mais suis devenu cuisinier attitré. » avait-il dit en riant un peu, pour détendre l’atmosphère.

C’est alors a la dernière question que le panda se laissa glisser sur le sol, accroupie, tourna la tête sur la gauche, avec un sourire mi amusé, mi apeuré, les yeux humides.

« Je savais que je ne pourrais pas vous le cachez, à vous. Nox encore, j’y arrive un peu, quand les crises ne sont que peu fortes. Voyez-vous, Bloodman avait un hopital. Et pour me dresser, adolescent, car j’étais très, rebel… A cette époque la. Il m’y enferma. Avec tout les médecins aussi sadiques soit-ils. Me drogeant, torturant à leurs façon. Depuis, la moindre blouse, le moindre hopital, pièce blanche, ou quelque chose me rappelant tout ça. Me procure une angoisse, non. Pire, une panique indéscriptible. »

Il resta silencieux un long moment, puis reprit.

« Ca me provoque des hallu, j’entend mes cris, effroyables, je vois des ombres partout, qui me suivent. Mais j’arrive à contrôler. Au faite, comment dois-je vous appeler, du coup ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 20:28

«  Je ne suis pas un domestique, mais suis devenu cuisinier attitré. »
En entendant cela, il rit légèrement, lui aussi.
« Oui, et tu es doué d'ailleurs. » lui répondit-il.

Il écouta la suite attentivement.
Il avait donc des hallucinations, et peur de tout ce qui rappelait de près ou de loin à un hôpital. Pas étonnant qu'il ait réagi de la sorte en voyant la seule pièce qui n'était pas décorée de la maison… Et encore il n'avait pas encore appris l'existence du Coffre. Qui sait comment il réagirait, peut-être encore pire qu'Equinoxe… Mieux vallait rester discret sur le sujet, pour l'instant. Il trouverait bien un moyen d'y remédier.

Il garda cette information dans un coin, précieusement rangée, et après s'être rassis sur le lit, prit un air compréhensif.
« Je comprends mieux. La chambre que je t'ai attribuée n'a pas été utilisée pendant longtemps, et en fait elle m'a même très peu servi. Du coup elle était quasiment nue. Je dois dire que je n'avais pas prévu au départ que tu viendrais.
Je demanderai à Equinoxe de m'aider, on redécorera. Cela lui fera sûrement plaisir.
 »

Lorsque Reiko lui demanda comment l'appeler, il sourit.
« Tu peux simplement m'appeler par mon prénom, et me tutoyer aussi. »
Il se dit qu'un peu de familiarité l'aiderai sûrement à le mettre en confiance. Il avait bien fait de se méfier de son attitude trop parfaite, trop obéissante : en effet il se méfiait de lui, ce qui pouvait se comprendre, mais il n'y avait aucun intérêt à cela. Il devait lui faire confiance. Ça n'en serait que plus drôle.

Il repensa à ce qu'il venait de dire, et lui proposa : « En attendant, si tu le souhaites, tu peux dormir au salon, sur le canapé, devant le feu. Tu y sera sûrement plus à l'aise. D'ailleurs tu devrais aller te reposer, il commence à se faire tard. ». Son ton avait un peu changé en prononçant la dernière phrase. Tout le reste était un conseil, d'hôte à invité, mais la dernière phrase était quant à elle un ordre. Il y avait mis les formes bien sûr, il était resté sur un ton relativement doux, mais plus dur que le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 20:39

Le panda roux, ne regarda alors plus du tout Lukas dans les yeux. Il ne voulait pas se montrer dans cet état devant qui que ce soit. Se relevant, il remercia son hôte et maître, et lui souhaita bonne nuit. Il avait comprit la dernière phrase de l’humain, Lukas devait vouloir avec du calme la nuit, et surtout qu’il ne s’approche pas de la louve.

Il retourna dans le salon, et vit avec surprise que sur le canapé, il y avait une couverture bien chaude, un gros oreiller en plus, et une peluche de chauve-souris violette. Avec un bouquin, pas le même que la louve avait lu le soir. Un autre. Elle semblait avoir prédit ce qu’il allait se passer. Non, en fait, elle avait du voir en allant dans sa chambre, la couleur de celle de Reiko. Elle était adorable.

Mais il prit la peluche, et la posa contre la porte d’Equinoxe après avoir frapper, et rapidement s’être remi dans le salon. Il sentait que cette peluche aidait la louve à dormir la nuit. Il se blotti sous la couverture et essaya de dormir.

Equinoxe, elle, avait récupérer la peluche et souriant et était revenue se coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 28 Avr - 20:53

Lukas resta posté dans l'encadrement de la porte de sa chambre un moment, regardant Reiko s'installer sur le canapé, avec tout ce qu'il fallait dessus. Il attendit qu'il s'endorme pour retourner dans sa chambre, et finit par trouver le sommeil assez rapidement.

Il passa une nuit agitée, parsemée de souvenirs lointains et profonds qu'il aurait aimé oublier, et d'autres, plus récents, plus agréables, plus libérateurs, dont Brocéliande décousant littéralement la gorge de feu son bourreau… Une nuit ordinaire, en somme.


Le lendemain matin, il se réveilla assez tôt, en fait le soleil commençait à peine à pointer le bout de son nez. Il se leva, partit prendre sa douche, et profita que la cuisine était encore vide pour se faire un café bien fort et des tartines beurrées avec une couche de confiture par-dessus, son petit-déjeuner préféré - surtout parce qu'il était encore dans les choux et qu'il n'avait pas envie de réfléchir pour faire autre chose - et tout en mangeant, il réfléchit à ce qu'il adviendrait ensuite.


Reiko était là, Equinoxe était sûrement ravie de l'avoir ici, et lui semblait agréablement surpris aussi, du moins de ce qu'il en avait pu voir hier soir. Il se dit qu'il aurait besoin de parler avec Equinoxe, seul avec elle. Pour cela il faudrait trouver une excuse pour faire prendre l'air à Reiko… Peut-être lui donner un peu d'argent pour qu'il puisse aller s'acheter ce qu'il veut ? Un peu de ballade en ville serait pas mal. De plus, c'est ce qu'il avait déjà fait avec Equinoxe, il ne serait donc pas étonnant qu'il recommence.

Tout en finissant son petit déjeuner, il entendit alors des bruits de pas s'approchant de la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Sam 30 Avr - 20:32

Pendant la nuit, Reiko s’était réveillé de nombreuses fois. Sans bruit, car des souvenirs ne voulaient pas le laisser en paix. A pas de loup, il avait à deux reprises, ouvert la porte de la chambre d’Equinoxe pour l’a contempler. Elle dormait en silence et tranquillement. Il était rassuré. Elle était bien ici. Oui. Tant mieux. Elle pouvait enfin être heureuse et avoir une belle vie. Il était alors retourné au fond du canapé, sous les couvertures, et lisait le livre qu’elle avait choisi pour lui. La louve lui avait prêter « Croc-Blanc ».

Il avait longuement lu, son âme se mettait petit à petit en paix. Mais il se demandait de plus en plus, ce qu’il allait faire de ses journées. Le lendemain matin, il entendit quelqu’un dans la cuisine. Le panda renifla doucement, aucune odeur animal. C’était Lukas.

Après quelques secondes, il s’extirpa du lit de fortune. Ses longs cheveux de feu étaient tout ébouriffés. Il salua l’homme et se prépara un petit déjeuné lui aussi. Il dégota un sachet de thé noir à l’hybiscus et aux baies. Et se pela un kiwi. S’installa alors à la table. Sans un mot, il mangea doucement, le livre près de lui, qu’il feuilleta doucement.

Aucun autre bruit ne se fit entendre.

« J’espere ne pas avoir fait trop de bruit cette nuit »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Sam 30 Avr - 20:54

Lukas petit-déjeunait, en silence, le regard à demi plongé dans le vide. Il était encore, comme d'ordinaire en se levant, dans ses pensées.
C'est alors qu'au bout d'un moment, il s'aperçut que Reiko était là, à table, et déjeunait lui aussi, lorsqu'il ouvrit la bouche. Il ne l'avait pas entendu arriver. Aucun réflexes, ce matin… Encore trop endormi… se dit-il, avant de considérer la phrase que le panda venait de formuler.

« Non, ça va. J'ai un sommeil solide. » lui mentit-il, en posant son regard sur lui. Il esquissa un léger sourire.
Lui par contre n'avait pas l'air d'avoir très bien dormi. Lukas décida de ne pas relever, cela ne servirait à rien.

Il continua un peu son repas, et annonça après une minute de réflexion, tout en le jaugeant du regard : « Toi par contre, il va falloir qu'on bosse sur ta chambre. Tu ne peux pas rester dans le salon, cela fait désordre. Si tu le souhaites, tu pourra aller te balader en ville, pour aller t'acheter des choses et prendre l'air en attendant. »

Il finit le fond de son bol de café, et se leva le poser dans le lave-vaisselle en se levant doucement. De la cuisine, sa voix s'éleva doucement, comme pour faire attention à ne pas réveiller Equinoxe : « Il faudra que tu réfléchisses également à une activité qui te plairait. Sauf si tu préfères rester à te tourner les pouces toute la journée. »
Tout en finissant sa phrase, il revint, et se rassit, en face de l'hybride, le regard vissé sur lui. Il était calme, d'une expression neutre.
« Qu'est-ce que tu aimes faire ? » dit-il.

En vérité, il voulait lui trouver une activité pour lui occupper l'esprit, évitant qu'il ne se tourmente trop tout seul avec ses démons intérieurs, et qu'il ne pense trop à Equinoxe. Et puis il n'avait rien d'intéressant à lui faire faire pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Sam 30 Avr - 21:25

Le panda se lissait les cheveux petit à petit pendant qu’il machait son kiwi tranquillement en buvant son thé. Il avait néanmoins arrêter de lire car l’homme venait de lui répondre. Il ferma le livre dans même y mettre un marque page, et regarda Lukas, tenant sa tasse entre ses deux mains pour se réchauffer de la froideur du matin dans la maison.

« Quoi ? Sortir ? Alors que vous ferez pas chambre ? Si vous voulez, mais j’aurais préféré… aider… »

Il voulait vraiment aider, mais bon, d’un côté, c’est vrai, si il n’arrivait pas à y entrer… Ca ne servirait à rien.

« Vous avez raison, je ne serais qu’une gène si je n’arrive pas à entrer… Ne vous embêter pas par contre. Même si j’aimerais de la couleur sur les murs… Mettez simplement des choses aux murs comme des tableaux, ça devrait me suffire »

Il reposa sa tasse vide, et se leva pour aller chercher l’eau encore brulante se trouvant dans la bouilloire, et se remplit à nouveau la tasse, ou se trouvait encore la boule à thé, pour infuser. Il regarda alors l’horloge, pour surveiller le temps d’infusion. Il avait aussi regardait la température de l’eau. Un vrai rituel.

C’est au bout de 2minutes 45 secondes qu’il retira la boule à thé pour l’a placée dans une petite coupelle. Il apporta la tasse à ses lèvres, en fermant les yeux, réfléchissant.

« Ce que j’aimerais faire ?... Eh bien… J’ai passé toute ma vie entant que serveur et hôte de charme… Alors serveur, même si j’ai de l’expérience… Non merci… Après il y a bien deux métiers qui me tenteraient, mais je n’ai pas l’expérience qu’il faut… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Sam 30 Avr - 21:38

Le panda semblait vraiment critique envers lui-même, ne demandant pas grand chose, et étant très obéissant. Trop même. Lukas espérait dans son for intérieur qu'il était possible qu'il se rebelle un petit peu, rien qu'un peu, qu'il puisse s'amuser un peu. Là, ce n'était absolument pas drôle.

Lorsque Reiko dit qu'il ne serait qu'une gêne, Lukas serra légèrement la machoîre, le regard se durcissant, ce qui contrastait beaucoup avec son expression neutre d'il y a quelques secondes à peine.
Il prit la parole pour lui répondre, sur un ton un peu sec : « Si tu étais une gêne pour moi tu serais dans le club pour homo en train de tailler une pipe à un gros bien riche et vicieux. Je ne veux plus t'entendre dire cela. »

Il se calma un peu lorsque ce dernier mentionna qu'il y avait deux métiers qui l'intéressaient, mais qu'il n'avait pas l'expérience requise. Une lumière au bout du tunnel ?
« Par simple curiosité, de quoi s'agit-il ? » tenta-t-il plus doucement.
Là encore, sa manie de se rabaisser tout seul était à la limite de l'énervement. Mais il se contint, il ne voulait pas brusquer trop le nouvel arrivant, qui n'était là que depuis la veille et qui, il le reconnaissait, devait avoir vécu une période bien difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Sam 30 Avr - 21:54

Reiko releva les yeux vers Lukas. Au fond de lui, un regard noir naissait dans son âme. Mais il essayait de le cacher. Il se fixa quelques secondes, un souvenir revint à lui. Une voix froide raisonnait dans le creux de sa tête. Son « regard noir » disparut, ses prunelles d’ambres tremblèrent quelque peu. Il étira par reflexe les manches de sa chemise sur ses poignets. Voulant cacher de vieilles cicatrices.

Il se leva pour mettre la tasse vide à nouveau dans le lave vaiselle. Et jeta le thé usagé dans la boule en métal à la poubelle.

« Vous auriez pu éviter de dire ça quand même. Je dis ça pour éviter d’avoir une crise et de géné alors que vous vous occupez de ma chambre avec Nox. » Lui aussi avait répondu d’un ton sec. L’air vraiment bléssé. C’était le problème de son caractère. Il n’était pas rebel de nature, mais dès fois, il avait quelques pics, comme ça.

Il se rassit alors, ayant attrapé une banane, il détestait ça, mais manger beaucoup et surtout ce qu’il détestait, l’aider à se calmer. Il macha difficilement sa banane.

« Les… deux métiers en question ? Tout d’abord, libraire… C’est bizarre pourtant, mais comme Nox j’aime la lecture, c’est moi qui lui ait apprit à lire quand elle est arrivée dans le premier club de Bloodman. Et le deuxième, un métier en rapport avec le thé. Même vendeur dans une boutique de thé, tant que j’en suis entouré. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Sam 30 Avr - 22:09

Lukas vit que son avertissement avait eut un certain effet sur Reiko. Il montrait des signes de nervosité. Oui c'était cela, il tentait de détourner sa propre attention sur autre chose.
Lorsqu'il lui répondit, tout aussi sèchement, Lukas sourit doucement.

D'un ton plus doux, il lui rétorqua : « J'entends bien, mais tu n'as pas à te sentir gêné. Si j'ai quelque chose à te dire, je t'en ferait part. Sinon souviens-toi qu'ici, tu es comme Equinoxe. Tu est libre. » tout en insistant légèrement sur le dernier mot. Il voulait qu'il s'imprime en lui. Qu'il le digère. Qu'il se lâche, qu'il prenne ses aises.

Il était trop sur ses gardes, tentant de plaire à tout prix pour éviter de souffrir. Il devait se détendre. Pour cela, il devait prendre confiance.

Tout en l'écoutant parler des deux métiers en question, Lukas le fixa doucement des yeux.
Il repris la parole lorsque le panda eut fini, visiblement calmé : « Il te faudrait suivre des cours. C'est envisageable. Et pour l'expérience, si personne ne te veux, je peux faire valoir ma parole. Si nécessaire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Sam 30 Avr - 22:23

Le panda ouvrit grand les yeux. Une lueur d’étonnement perlait au travers de cette couleur ennivrante. Il n’arrivait pas vraiment à comprendre. Pourquoi il réagissait comme ça ? Pourquoi avec lui, alors qu’il semblait ne pas vouloir qu’il approche trop Nox ? Il était perdu. Il se rendit alors compte qu’il avait une manche de mouillée, depuis tout à l’heure. Il ouvrit celle-ci pour la remonter, quand il réalisa son erreur. Il cacha son bras en dessous de la table, avant de reboutonner sa manche avec que l’homme ne voit les cicatrices de maintient et les cicatrices de coupures et de seringues.

Il devait oublier son ancienne vie. Ne pas retomber dans tout ça. Il devait toujours paraitre comme avant, comme dans le souvenir de Nox. Il continua à macher un bout de banane en faisant la moue. Il aimait vraiment pas ce fruit… Trop huileux, pateux avec pas une once de gout…

« Mais… Enfin, je ne comprend pas ! » Il se leva d’un bon, il n’était pas énerver, mais nerveux.

« Vous dites que je suis libre, certes, mais pourquoi me prenez vous autant en charge comme ça ?! Je sais… je sais que vous ne tenez qu’à Nox, alors pourquoi me montrer autant de considération ! Pourquoi ?... Alors que je pourrais me trouver un simple petit boulot ? Je suis certain que vous aimeriez que je ne sois pas la. Je ne suis ici, que pour que Nox ne soit pas malheureuse n'est ce pas? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Sam 30 Avr - 22:41

Lukas suivit le panda nerveux des yeux lorsqu'il se releva. Il leva un sourcil à sa déclaration.
Il n'avait donc aucune estime de lui. Il avait fini par intégrer ce que Bloodman lui avait fait de force comme étant une normalité. Est-ce qu'il n'était pas en train de s'acharner sur un cas désespéré ?

Il reconsidéra la question. Peut-être bien, mais Equinoxe ne semble pas en être aussi sûre.
Ce jeune hybride semblait vraiment enfermé dans un cercle vicieux le poussant tout seul du mauvais côté. Il voulait le faire réagir.

Il ne lui répondit pas, pas tout de suite du moins, mais se leva brusquement lui aussi, en réponse à tout son questionnement. D'un mouvement du coude, il le placa contre le mur, plongeant son regard profondément dans celui de l'hybride, comme pour sonder son âme. Sa figure était à peine à dix centimètres de celle de Reiko. Il ne dit rien, laissant à l'hybride le temps de s'imprégner de cette étreinte entre le bras de Lukas et le mur, et dit froidement :
« Cesse de te rabaisser. Ce n'est pas l'image qu'Equinoxe a de toi. Arrête de penser à ma place, petit. Si je te propose quelque chose, tu y réfléchis sincèrement. Est-ce bien clair ? »

Après cela, il le relâcha, se rassit doucement, en époussetant ses manches, pour se calmer.
Il croisa les bras, releva le regard vers Reiko, maintenant totalement maître de lui. Cette petite bouffée d'adrénaline lui avait permis d'extérioriser l'énervement qui était monté en lui.
Il lui sourit, et fit comme si de rien n'était.

« Quelle couleur, pour les murs ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Sam 30 Avr - 22:55

C’est après que Lukas soit repartie s’asseoir que les oreilles de Reiko se baissèrent, allant se cacher à travers ses cheveux rouge. C’était la toute première fois, depuis la fin de son dressage au centre, avant sa commercialisation, que ses oreilles se baissaient de honte. Et de regret.

Il alla se rasseoir lui aussi. Grattant avec ses ongles l’intérieur de la peau de banane. Il était encore nerveux. Ses envies ne partaient pas. De plus, il n’était pas sevré… Quand Nox et Lukas étaient venus au club, il avait toujours au moins l’un de ses deux problèmes. La drogue… Cette envie, de se sentir bien, ailleurs, mieux. Certes, c’était un nouveau problème, remplaçant l’ancien. Cette envie de suicide.

Dire qu’autrefois, il avait eut Nox pour tenir, il devait se montrer fort pour elle. Pour ne pas qu’elle se fasse submerger par ses angoisses. C’était pour cela qu’il avait toujours était la pour elle. Mais quand Bloodman l’éloigna d’elle… Il avait sombré, à cause de Bloodman… Autant dans la dépression que dans la drogue. Et il commençait à être en manque… Merde.

Il se leva soudainement, faisant tremblait la chaise.

« Euh… Ambre… Chataigne, ou… couleur érable… Excusez-moi !... » Et il courrut vers les toilettes les plus proches, pour vomir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un animal de compagnie [PV: Electron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sejour avec son animal de compagnie
» Votre petit animal de compagnie :3
» Mon animal de compagnie porte un nom Disney (bilan p1)
» Animaux de compagnie
» [JEU ANDROID - CHAT QUI PARLE EMMA] Jeu d'animaux de compagnie virtuels [Gratuit|In-app]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vampire knight blood world :: fanfictions du forum :: vos fanfictions rpg3-
Sauter vers: