vampire knight blood world

Ici vous pouvez écrire vos fanfictions sur l'exelent manga: VAMPIRE KNIGHT, et bien sur,sure beaucoup d'autres choses
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un animal de compagnie [PV: Electron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 14:18

Elle se sentait mieux ici de plus en plus. Lukas ne lui faisait plus du tout peur. Elle retourna lisser les draps de son lit qu'elle avait défait. Et elle retira son assortiment d'hiver, il faisait déjà assez chaud dans la maison de ce monsieur.

- Merci Lukas... Ca, ca s'est bien passé pour toi?...

Elle ne voulait pas savoir ce qui s'était passé pendant qu'il était parti travaillé, elle disait cela juste par politesse envers lui.

En réalité, elle ne savait pas trop quoi dire. Et puis, cette maison l'intriguait beaucoup, elle semblait.. trop parfaite... Il y avait quelque chose qui clochait, qui lui faisait peur à l'intérieur d'elle. Mais elle s'abstenait de le dire à Lukas.

- Oh et... oui j'aimerai beaucoup le rencontrer..

--------

Hors RP: Ca serai cool que tu descende au Coffre et qu'elle voit l'interieur vite fait pour accelerer les choses, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 14:54

Sa matinée l'avait permis de se défouler et de se faire plaisir. Surtout que ce gros lard en sueur leur causaient souvent des ennuis, c'était un client très régulier mais qui avait toujours besoin d'un rappel à l'ordre quant au paiement. Et puis il avait été gentil, il n'avait fait que lui rôtir les testicules, sa vie n'était pas en danger. Sa descendance par contre en avait certainement été mise en péril… Mais il avait déjà un fils, qui était maintenant certainement traumatisé pour quelques années et nécessiterait un suivi psychologique, si son indigne de père le lui payait au lieu de perdre son argent… À d'autres fins…

Il se reconcentra sur Equinoxe, qui lui demandait si tout s'était bien passé.
Il sourit.

« Oui, très bien, je te remercie, Je n'ai eu qu'un dossier ce matin, un client pas trop difficile. Il m'a même laissé une prime pour s'excuser ! » fit-il en montrant la liasse de billet qu'il faisait dépasser légèrement de sa poche.

« Je vais prévenir mon ami qu'on lui rendra visite cet après-midi, en attendant je vais au Coffre, j'ai un appel important à passer. » dit-il, son sourire s'effaçant peu à peu.

Puis il tourna les talons, et disparu dans le couloir, en lançant gentiment : « Je te laisse à ta lecture. »
Il descendit à la cave, ouvrit la porte qui était toujours bien verrouillée, et entra. Mais il oublia de bien refermer la porte, et le sol étant légèrement penché, elle s'entrouvrit, sans qu'il ne s'en aperçoive. Il était de dos, assis sur une chaise en bois empaillée, face à la table de torture, le téléphone en main.

« À nous deux Bloodman. » fit-il en fixant le téléphone d'un air impatient.
Il composa le numéro de téléphone d'Henry, qui décrocha à la première sonnerie.
« Oui allô ?
- Oui, rebonjour Henry. C'est Lukas. J'aurais besoin de te demander ton avis au sujet de… Bloodman. »
Son interlocuteur marqua une pause, un bruit de papier se fit entendre à l'autre bout de la ligne, puis il reprit : « Bloodman est un mauvais client, et l'ancien propriétaire de ta louve, qu'il maltraitait physiquement et sexuellement, dans son club, devant quantité de monde. Mais cela, tu le sais déjà.
- Oui, en effet. Je voulais ton avis quant à… Sa suppression. Il me pose problème. De plus j'aimerai endurcir Equinoxe. Imagine la tête de nos clients si je me promenais avec une louve hybride qui n'hésiterait pas à leur arracher les intestins s'ils ne paient pas ! » Il éclata de rire.
« En effet, elle pourrait se révéler extrêmement efficace. Tu as une idée ?
- Oui. Je veux qu'elle se venge de Bloodman. Qu'elle le fasse souffrir longuement, puis qu'elle le tue.
- Fais gaffe, elle aura le goût du sang après…
- Oui, c'est le but. Justement. » finit Lukas dans un sourire machiavélique.
« Très bien, je n'y vois pas d'inconvénient. Ses hommes ne sont que des abeilles sans reine sans lui. Il ne te causeront pas de souci je pense. » finit Henry.

Lukas raccrocha.
C'est alors qu'il entendit du bruit derrière lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 15:14

Lukas se décida de descendre au Coffre, laissant seule la petite louve dans sa chambre. Celle-ci se rappela que la cuisine n'était pas complétement rangée, il restait de la vaiselle propre à ranger dans les placards. C'est donc avec entrain qu'elle traversa le couloir de sa chambre, passant devant le bureau de l'humain, puis traversa le salon pour arriver à la cuisine. L'escalier menant à la cave était proche de la cuisine.

Equinoxe commença à ranger les couverts propres dans le tiroir en face d'elle. Puis elle attrapa les assiettes et se tourna pour aller les ranger dans un placard près de l'escalier. Mais l'hybride se stoppa alors nette. Dans l'escalier menant à la cave, il y avait un miroir accroché au mur, dans celui-ci se reflétait l'image de la porte du Coffre. Habituellement fermé. Malheureusement, aujourd'hui, la porte du Coffre était ouverte, elle descendit par pure sympathie envers Lukas, pour lui dire qu'il n'avait pas fermé la porte.

Elle s'arrêta en bas des escaliers, ayant descendu en silence. C'est la qu'elle vit le pire qu'elle aurait pu penser... Elle avait raison en fin de compte! Il avait une salle de torture dans sa cave.... Elle voyait horrifiée la table en métal maculée de sang séché avec les quatre sangles aux extrèmités.

Les assiettes qu'elle avait encore dans les mains tombèrent d'elles même sur le sol froid, se brisant d'un coup sec en milles morceaux...

La louve fit volte face rapidement pour remonter dans la maison, courant dans sa chambre, l'a fermant à clé et se barricadant à l'intérieur, en bloquant la porte avec tout les meubles de la pièce.

Elle était éssouflée, et en sueur, sur le qui vive grognant à moitié. Totalement terrifiée et en rage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 15:24

Au bruit d'assiettes brisées se succédèrent des bruit de pas courus et de porte qui claque. Il s'aperçut alors que la porte était entrouverte. Quel idiot. Bon je n'ai plus qu'à tourner ça à mon avantage… pensa-t-il.

Peut-être qu'il était temps, en fin de compte.

Il sortit, passant par dessus les bris d'assiettes qu'il ramassa avec soin, et monta les jeter à la poubelle. Il se dirigea ensuite vers la chambre d'Equinoxe, calmement. Il ne semblait pas du tout inquiet.

En arrivant, il tendit l'oreille quelques secondes. Oui, elle a vu. Ça s'entend.
Il recula sa tête, et toqua doucement.
« Noxi ? Ma puce je voudrais te parler. C'est important. Tu peux m'ouvrir ? » demanda-t-il sur un ton très doux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 15:41

Equinoxe avait retournée sa chambre de fond en comble, elle avait juste épargnée la bibliothèque qui se trouvait dans le coin de sa chambre. Il y avait même des meubles cassés et elle avait déchirée tout ses draps et ses couettes et ses oreillers.

Quand Lukas vint frapper, elle balança violemment un morceau de la petite table basse sur la porte, pour lui faire peur et l'obliger à partir. Cela avait fait un gros "BOOM" et cela avait provoqué d'autres bruits, quand le bois de la table tomba en raffale dégringolant les autres meubles empilés contre la porte de sa chambre.

La louve grogner très fort, elle aboyait même de temps en temps. Sa voix tremblait de rage et de peur cachée.

- Espéce de menteur! Tu es comme Bloodman! Espèce de connard! Dégage!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 15:57

Lorsque la porte se prit un choc violent, Lukas recula légèrement.
Il reprit. Sa voix était forte pour être facilement audible, mais il parlait sur un ton doux et parfaitement maîtrisé. Il ne semblait pas tenir compte des insultes d'Equinoxe.

« Je ne suis pas Bloodman. Cette pièce, en bas, c'est ma salle de travail. Écoute, j'aimerai t'expliquer, mais à travers une porte c'est assez difficile. J'ai l'impression de parler à un mur. Ouvre-moi, et je t'expliquerai. Tu ne risques rien, promis. Tout ce que je t'ai dit est la stricte vérité. »

Puis il attendit, sans rien dire, devant la porte.
Allait-elle lui ouvrir, ou continuerai-t-elle de briser un à un les meubles de sa chambre ? Ce n'est aps tant la perte financière qui l'inquiétait, mais le temps que cela prenait et surtout, il ne voulait pas qu'elle se blesse dans sa rage.

Il soupira. « S'il te plaît. » Il semblait presque supplier, aucune colère ou énervement n'était audible dans son ton, bien qu'intérieurement cette louve qui était en train de ravager sa bibliothèque lui donnait envie de la punir.

Oh, oui, elle mériterait bien d'y faire un tour, au Coffre. Enfermée à double tour, attachée, nue, fouettée jusqu'à ce qu'elle tombe inconsciente de douleur, et qu'elle repeigne la table du sang s'écoulant de ses blessures, puis électrocutée jusqu'à ce qu'elle soit totalement brisée ; pour finir par un petit séjour accrochée au mur, seule, nue, dans le noir, le froid, et enfermée à double tour pendant plusieurs jours à hurler sans que personne ne puisse entendre le moindre bruit.

Mais ce n'était pas ce qu'il souhaitait.

Elle devait lui faire confiance. Il devait se montrer… « gentil » envers elle, bien que cette notion était pour lui quelque chose d'étrange et abscon, et s'apparentait bien plus à de la simple manipulation pour arriver à ses fins qu'à un comportement provenant de ses émotions, qui n'étaient pour lui qu'un outil de travail et d'amusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 16:07

La louve aux yeux violets n'arrêtait pas d'aboyer et d'insulter Lukas à travers la porte. Mais au fond d'elle, après tout ce qu'elle avait vécu, elle avait envie de lui faire confiance. Elle désirait lacher prise, elle ne voulait plus se méfier de tout, et avoir une vie paisible en compagnie de quelqu'un...

Elle se calma petit à petit, sans que sa peur se soit totalement délitée dans son petit corps de louve. Sa respiration se fit un peu plus calme, et ses sueurs froides se réchauffèrent. Ses poils se relachèrent, et retombèrent sur elle.

- J'te jure que si tu tente un truc, j'te saute à la gorge, t'a pigé!?

Elle sauta sur la montagne de meubles en bruit fracassant, et creusa avec ses pieds, pour pousser les "gravats" de l'autre côté de la pièce et dévérouilla la porte d'entrée, se dirigeant encore plus vite sur le haut de la "colline" de bordel , tout près de la bibliothèque remplit de livres qu'elle avait soignement prit soin d'épargner.

- Dépéche toi de t'expliquer!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 16:16

Lukas entra lentement, calme, en balayant du regard la pièce qui avait été ravagée… Sauf la bibliothèque. Ouf.
Il s'assit par terre, au milieu, et inspira.
« Je ne suis pas là pour ça. »

Il attendit une seconde, avant de continuer : « Comme je t'ai expliqué, mon travail consiste à forcer les clients récalcitrants à payer leurs dettes, et parfois - même souvent - dans le lot, il y a des mafieux. Des mafieux du genre de Bloodman justement. Ces hommes-là ne craignent pas les menaces verbales, ils ont besoin d'un rappel à l'ordre physique. Et comme je ne vais pas m'amuser à rentrer tout le temps dans la propriété des gens pour faire ça chez eux, surtout lorsque ce sont des gens riches et influents, j'ai ma propre salle de travail.

Salle qui est insonorisée, et me permet donc d'y passer mes appels importants qui doivent être tenus secrets, par simple souci de sécurité. »

Il commença à prendre un air énervé.
« Bloodman est un de nos clients. Et un mauvais. Et il nécessite un rappel à l'ordre. De plus, il t'a faite souffrir et t'a rendu la vie très difficile. Et maintenant qu'il t'a perdue, il essaiera certainement de te retrouver et de te le faire payer très cher. Et rien que pour ce qu'il t'a fait, il mérite la mort.

La règle numéro un, c'est de ne pas s'en prendre physiquement aux personne faibles. C'est pourquoi, dans la mesure du possible, je préfère la pression psychologique quand c'est possible. »

Il se tut enfin, un air désolé dans le regard, en fixant Equinoxe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 16:27

Equinoxe écoutait attentivement ce qu'avait à dire Lukas, pour sa défense, elle lui devait bien ça, car on ne sait jamais, c'est peut être elle qui avait tord. Elle ne savait plus quoi penser. Tout se mélangé dans sa tête.

Des images différentes défilaient devant ses yeux. Des images du Coffre, des images d'elle se faisant abusée dans sa cage, du sang apparut devant ses yeux. Elle hurla alors:

- Qui peut dire que tu ne t'en prendre jamais à moi! Hein! Si un jour je t'énerve!!

Elle sauta au bas de la "colline", et attrapa un drap qu'elle déchira de toute sa rage contenue en elle. La louve en avait assez. Elle semblait submergée par ses sentiments de colère de rage et de peur. Soudain elle se tourna contre le mur, une image de Bloodman entrain de rire apparut devant elle. Ce qui lui provoqua une soudaine hystérie, elle se frappa la tête contre le mur violemment et à plusieurs reprises en criant:

- Bloodman!! Bloodman!! Bloodman!!!

C'est alors qu'elle s'arrêta, glissant à terre totalement tremblante, ayant une de ses oreilles qui s'était mise à saigner, elle chuchota:

- Tout est de sa faute...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 16:38

Lukas la laissa se décharger de sa colère, avant de lui répondre.

Il se leva précautionneusement, et s'approcha d'Equinoxe, à terre, tremblante et blessée. il la leva, la transportant jusqu'à sa chambre.
« Oui, c'est de sa faute. Et nous allons le faire payer. Tous les deux. Je veux que tu te venges de lui. » dit-il doucement, en tenant la louve tremblante contre lui, son costume légèrement taché par le sang.

Il la posa ensuite sur son lit, et partit dans sa salle de bains. Il revint avec du bandage, et une boîte de calmants. Il banda soigneusement l'oreille blessée, bien qu'elle avait commencé à tacher un peu son grand lit qui était recouvert d'une épaisse couverture blanche, puis lui tendit un comprimé et un verre d'eau.
« C'est un calmant. Ça va t'aider à te reposer, sans faire de cauchemards. Tu as besoin de repos.
Je ne veux pas que mon ami tatoueur te voie dans cet état, sinon il ne va jamais vouloir te prendre en apprentie… » finit-il en rigolant doucement.

Il lui laissa le verre et le comprimé sur la table de nuit, au coin du lit, et sortit de sa chambre, en refermant la porte.
Avant de sortir, il lui dit : « repose-toi autant que tu en auras besoin. Je vais ranger ta chambre. » et il appela des amis pour l'aider à nettoyer la bibliothèque et la remettre à neuf, pendant que lui se posait tranquillement dans sa bibliothèque secondaire, en bas, continuant sa lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 16:55

La pauvre et malheureusement louve se retrouva très vite contre l'humain, qui semblait avoir une attitude protectrice envers elle. Jamais personne n'avait été comme ça avec, même Reiko, qui avait passé trop peu de temps auprès d'elle.

Hein? Comment ça?... Se venger de Bloodman?... Mais, jamais elle ne pourrait faire cela, bien qu'elle le voudrait un peu, cet homme l'avait complétement traumatisé, le son de sa voix l'a paralysée, et le voire la faisait trembler comme une feuille sans qu'elle puisse le contrôler. Mais d'un côté, elle pourrait demander à son ancien propriétaire ce qui était advenu de Reiko?... Peut-être arriverait-elle à retrouver celui qui lui avait fait connaître l'amour?... La première personne qui l'avait fait se sentir bien...

Elle se laissa bander l'oreille et elle regarda le verre et le comprimet pendant pas mal de temps. Equinoxe détestait tout ce qui ressemblait de près ou de loin à un cacheton. Car ses anciens propriétaires l'a droguée souvent pour qu'elle ne s'évanouisse pas pendant le "show"... Depuis, elle ne prenait plus rien ressemblait à des pillules ou à une poudre blanche quelquonques...

La louve bléssée s'allongea sur le lit, et se mit à pleurer, qu'est-ce qu'elle aurait voulut avoir sa peluche contre elle, mais elle l'avait balancée avec les autres meubles dans sa rage...

Finalement, elle finit par s'endormir de fatigue, à force d'avoir pleurer.

Elle se réveilla doucement, sans un bruit, dans la chambre de Lukas, tout semblait silencieux. La louve ne vit personne. Elle se mit à valdinguer mollement et lentement dans la maison, en faisant des aller-retour entre sa chambre, celle de Lukas, le salon et la cuisine, sans avoir vu que sa chambre était comme neuve...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 17:04

Lukas, bien qu'en bas, était assis non loin de la porte qui donnait vue sur le couloir d'en haut.
Il regardait par-dessus son livre régulièrement, et lorsqu'il vit la louve sortir de la chambre, il posa son livre, pris la peluche qui était sur le coin de sa table, retrouvée par un de ses amis qui avaient remis la chambre en état, et monta la voir.

Il se posta devant elle, un sourire aux lèvres, sa peluche derrière son dos.
« Comment te sens-tu ? Ah, et j'ai fait nettoyer ta chambre et remplacer les meubles, et on a trouvé ça. » dit-il en lui tendant sa peluche.

Il la regarda silencieusement, prenant un air presque paternel.
Il continua doucement : « Bloodman paiera. N'aies crainte. Et je veux que tu puisses te défendre contre lui. Tu n'es pas encore prête, mais tu dois savoir te défendre contre les hommes de son genre. Quitte à mordre s'il le faut. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 17:24

Equinoxe ouvrit doucement ses yeux violets vitreux sur Lukas, qui se trouvait devant elle, un sourire au lèvres. Il lui montra sa peluche devant le bout de son nez. Elle l'attrapa dans sa gueule et alla s'allonger dans un des canapé du salon. La louve ressemblait de plus en plus à un vieux chien fatigué.

Comme si sa crise de rage l'avait plonger dans une sorte de désespoir. Elle ne mangeait pratiquement plus, ne faisait plus de sport le matin. Elle laissait aussi ses racines repousser sans gène. On aurait dit qu'elle se repliait en elle même. Les cauchemars recommençant en pleine nuit, mais au lieu d'être en rage, elle hurlait à la mort et pleurer beaucoup.

Deux semaines passèrent comme cela, Equinoxe se tenait allongeait devant la cheminée. Elle avait décider de dire oui, la prochaine fois que Lukas voudrait essayer de la faire manger ou boire. Mais elle n'accepterais que quelque chose de liquide et mou.

Elle était entrain de mordouiller sa peluche.


(il peut la droguer par sa nourriture purée par exemple XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 17:40

Au fil des jours, Lukas vit bien qu'Equinoxe se refermait. Elle dépérissait à vue d'œil. Il se décida à agir.
L'idée qui germait dans son esprit n'était certes pas très orthodoxe, mais elle avait besoin de sa rage.
Il devait la provoquer.


Il avait passé un coup de fil à Bloodman, ayant réussi à obtenir son numéro, et lui dit de venir seul vers la fin de l'après-midi, qu'il avait une surprise à lui présenter. Bloodman, curieux, ricanait, lorsque Lukas prononça un seul mot, qui le rendit blême : « Equinoxe ». À ce moment, Bloodman accepta sans broncher, et ne dit plus un mot. Lukas raccrocha, le sourire aux lèvres. Bien. Ça c'est fait.

Il prépara à manger, quelque chose de liquide et mou comme le lui avait demandé Equinoxe. Il versa, dans la purée en préparation, le contenu d'un sachet qui ressemblait à de la poudre blanche. C'était une drogue qui avait à la fois un effet hallucinogène et suggestif. Il en mit suffisamment pour que l'effet soit fort, mais suffisamment peu pour que cela ne se ferait pas sentir au goût. Il prépara à coté un énorme poulet roti, et une deuxième ration de purée pour lui, sans rien d'autre bien entendu.

Il vint ensuite à table poser le tout au milieu, et mit les couverts.
Avec la dose qu'il avait mis, la drogue devrait commencer à faire effet peu après la fin du repas… se dit-il, préparant son plan pendant qu'il commençait à servir à manger.
À ce moment-là, elle deviendrait facile à énerver, il suffirait de saturer son esprit de ce que bloodman lui a fait subir. Il devait se présenter en fin d'après-midi ; il suffirait alors de finir de la pousser à bout jusqu'à ce qu'elle s'en prenne à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 18:03

Equinoxe observait Lukas entrain de préparer la nourriture pour le repas et mettre le couverts sur la table de la salle à manger. C'est quand il amena les plats sur la table qu'elle se mit sur ses quatre pattes, la chauve-souris dans sa gueule, qu'elle se dirigea vers la table pour s'y asseoir. Elle déposa la peluche sur ses genoux, ne prenant pas la peine de manger avec des couverts, elle lapa doucement la mixture.

A la fin du repas, elle se sentait un peu mieu, comme revigorée, mais elle avait quand même un sentiment bizarre, elle se sentait un peu bizarre.



Dernière édition par rei kuran le Mar 15 Mar - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 19:42

Lukas vit que la drogue commençait à faire son effet. Il fit s'asseoir la louve sur le canapé, au salon, et s'assit en face d'elle.

« Bloodman est un homme mauvais. Il t'a fait du mal. Mais il y a autre chose, quelque chose que tu ne me dis pas. Raconte-moi ce qu'il t'es arrivée. Je veux savoir. Parle. »

Son expression se durcissait au fur et à mesure qu'il parlait ; il était passé en quelques minutes d'un chaleureux presque paternel à un masque froid et inexpressif qui cachaient de lugubres intentions.
Elle devait parler, sortir tout ce qui brûlait en elle, éveiller toute cette douleur. Il fallait qu'elle remonte, tel un estomac qui vomit de la nourriture avariée. Elle devait souffrir. Elle devait être ammenée à un point ou elle enragerait dès que Bloodman entrerait. À ce moment, ils refermeraient ensemble le piège qu'il lui avait tendu en l'appelant. Et Equinoxe aurait le privilège de régler les comptes à son ancien maître.

Quelle belle ironie, un baron de la mafia tel que lui mis en pièces par la louve qu'il maltraitait, qui était désormais sienne. Elle passerait alors de victime, à bourreau, afin de faire profiter à Bloodman de toute la rage et la noirceur qu'elle avait accumulée par sa faute… Et serait tranformée à jamais lorsqu'elle finirait sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 20:23

Equinoxe se sentait omme dans du coton, comme si elle volait sur un nuage moelleux avant de la pression dans ses oreilles de louve. Sa vision se floutta, pour ne voire que Lukas, voire qu'il était devenu dur et froid, comme à leur première rencontre. Elle se dit que cela devait être le souvenir de leur première rencontre. Oui, ça devait être ça, car il voulait qu'elle parle, parle de son passé.

Elle avait vraiment une sensation bizarre, comme si elle était droguée, mais elle n'en était pas sur, car le sentiment en lui-même était agréable. Et puis, avec son odorat, elle l'aurait senti. Non, elle devait juste avoir du mal à digérer la purée, puisque cela faisait presque deux semaines qu'elle n'avait rien avalée. Son organisme devait mal réagir... Oui...
Elle était la, présente dans son corps, mais en même temps c'est comme si elle n'était pas la, mais au dessus d'elle, voyant tout ce qui se passe, comme les personnes victimes de mort imminante, était-elle morte?

Non,

Cela ne devait être qu'un rêve, une brive de son souvenir de sa rencontre avec l'humain aux yeux ambrés...

Il voulait qu'elle parle... Qu'elle parle de Bloodman, Lucius... C'était un rêve, alors autant lui faire plaisir, elle allait tout dire....

- Lucius.. Bloodman.. Il m'a adopté à mes 18 ans... J'étais innocente... Il me prit avec lui dans sa voiture... Me caressait les cheveux. On est arrivés au club, dedans, dans son bureau, il m'assit sur ses genoux et me caressa les seins et l'entrejambes, il me disait des mots rassurants... Puis il s'est mis à rire et ses hommes m'attrapèrent par les bras pour me conduire dans une autre salle. Ils m'attachèrent dans un coin à une chaine, et ses hommes me fouettèrent avec des fouets à plusieurs lanières en métal jusqu'à ce que je m'évanouisse...
Le lendemain j'ai était abusait pendant des joues et des jours par ses hommes, sous son regard amusait de lui et de son chat... Ils me regardaient avec un regard froid de sadisme... Quand je ne réagit plus aux abus sexuels, que je devins une poupée de chiffon, ils arrêtèrent...
Pour me mettre dans une cage très petite, ou je tenait debout, attachée par les poignets, sur la scène du club... Nue... Devant pleins de gens inconnus... Et ils se sont mis à me torturer... Ils m'injectaient des substences par des seringes, qui me brulait de l'intérieur et me faisait hurler de douleur, j'avais des hallucinations... Je convulsait... Ils me scarifiaient profondémment, parrfois même les scarifications ressemblent à des dessins... Ils me faisaient boire ma pisse et ma merde avec le sang qui s'écoulait de mon corps... Et quelques fois j'étais un objet sexuel en plein spectacle...
Une fois... Bloodman su pour Reiko et moi... Il le tortura sous mes yeux... Et Reiko me souriait... Me disait que tout allait bien... Que ce n'était pas ma faute pendant qu'il hurlait... J'hurlais à la mort... Suppliant de prendre sa place...
Puis il disparut... Bloodman... Il me dit qu'il l'avait tué... Il m'apporta des yeux couleur ambre sur un plateau d'argent pour confirmation... Ce jour la... Mon monde s'éccroula autour de moi... Je me brisait totalement... Une rage naquit en moi... Et j'arrêta de leurs obéir... Je me rebellais, mais il trouvait toujours un moyen de me casser en mille morceaux...

Pendant son explication, la voix de la louve changea au fur et à mesure. Passant de la voix vaseuse et ailleurs, par une voix tremblante de tristesse, à une voix pleine de dégout, comme si elle allait vomir, à des larmes, et enfin, elle se mit à tremblait, de rage...

- Un jour... Un jour... J'arracherais les cordes vocales de Bloodman... Après lui avoir arraché l'information que j'attends... De savoir ou est vraiment Reiko... Il n'est pas mort... J'en suis sur... Je le sens... Ce n'était pas ses yeux...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 20:43

Lukas écoutait attentivement ce que disait la louve, qui parlait désormais sans retenue.
Au fil de ses paroles, son visage changea encore. Il passa de dur et froid, à un mélange entre de la rage, et un plaisir sadique. Il était en train de voir se dérouler son plan sous ses yeux.

Lorsqu'elle finit par trembler de rage, il prit la parole, tout en plongeant son regard ambré dans celui d'Equinoxe.

« Noxie… Il n'a plus de moyen de te casser désormais. Il n'a plus de moyen de pression. Tu es libre. Libre de lui faire payer très cher ce qu'il t'a fait. Je veux que tu le fasses hurler de douleur, autant qu'il t'en a fait subir. »

Il reprit son souffle, de plus en plus énergique. « Je lui ait tendu un piège. Tu n'aura pas à attendre pour te venger. Tu pourra le faire, dès ce soir. Et je te mettrai à disposition le Coffre tout entier pour toi toute seule, avec Bloodman attaché en plein milieu. Ce sera… Mon cadeau de bienvenue pour toi. Il est à toi. Aujourd'hui, ce sera lui qui sera ton jouet. Je veux que tu en profites, autant qu'il t'en plaira. »

Il ne le dit pas, mais il espérait qu'elle enragerait suffisamment pour finir par le tuer.
Puis au moment où il finit de parler, la sonnette retentit.

Lukas couru chercher au Coffre un taser, laissant Equinoxe dans le salon, et laissa la porte du Coffre grande ouverte. Il cacha le taser dans sa poche, et ouvrit à Bloodman. Il le salua, le laissa entrer, puis il lui dit qu'il avait fait l'acquisition d'Equinoxe. Un regard mêlé de plaisir intense et de colère éclaira alors le visage de Bloodman.

« Tu as retrouvé mon jouet ! » eut-il le temps de dire, avant que Lukas ne dégaine le taser et ne l'assomme d'une énorme décharge électrique.



Il prit ensuite le corps inerte de l'homme, puis le descendit et le posa sur la table.
Il le dénuda complètement, ne laissant pas même son caleçon, puis l'attacha au moyen des sangles.

Il disposa une caméra dans un coin, qui filmait l'intégralité de la scène.
Il emmena ensuite Equinoxe en bas, jusqu'à l'encadrement de l'épaisse porte blindée, et c'est alors qu'elle vit Bloodman, nu, attaché, encore sonné par la décharge, en train de se réveiller.

Lukas regarda Equinoxe, et lui souffla : « Aujourd'hui, il est à toi. Fais-toi plaisir. » avant de lui confier la clé de la porte blindée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 21:22

La louve se retrouva alors devant la porte du Coffre, ne sachant pourquoi. Lucius était attaché sur la table par des sangles, commençant à se réveiller. Sans un mot, elle s'avança lentement.

Aujourd'hui, elle était pieds nus, et portait un short court noir avec un pull à colle roulé.

Elle arriva près de la table, pour que cet homme blond aux cheveux longs puisse la voire. Bien qu'il soit attaché, il vit les yeux violet de la louve trembler, il se mit alors à rire doucement.

Lucius: Ma toute belle, cela faisait longtemps n'est ce pas? Aller.. Détache-moi tu veux? Et tu ne retournera pas dans sa pièce sombre qui n'est réservée qu'à toi seule... Qu'à ta seule éducation... Tu ne veux pas y retourner, n'est-ce pas?

Il avait parlé d'une voix claire et mielleuse, manipulatrice. C'est ce qui avait toujours marché sur elle. Ce genre de ton... Elle avait toujours était très sensible à ce genre de lavage de cerveau par la douleur. Ses yeux devinrent vitreux, c'est alors qu'elle se souvent de la phrase de Lukas... Il lui avait dit qu'elle était libre, qu'elle pouvait se venger... Avec une voix toute aussi mielleuse et manipulatrice que Lucius...

Certes, manipulatrice, mais il ne chercher pas à lui faire du mal lui... Elle se remit à tremblait d'une rage contenue par le froid de la pièce...

- Non... Cette fois... Cette pièce est réservée pour Ton Education... Lucius...

C'était la première fois qu'elle appelait son ancien propriétaire par son prénom. Elle grimpa alors sur la table, s'asseyant à califourchon sur le torse de l'homme. Elle lui donna une claque, le plus fort qu'elle le pu...

- Reiko... Il n'est pas mort... Vrai?...

Elle était claire et concise... Comme lui autrefois... Le blond ria à gorge déployée.

La louve lui giffla cette fois encore la joue en sortant ses griffes, ce qui laissa trois marques de griffures bien profondes dans sa joues. La frange rose d'Equinoxe lui cacha les yeux. Elle lui ouvrit la bouche de force, et lui cracha un superbe mollare dedans, refermant sa machoire pour qu'il avale.

- Reiko...

C'est alors que l'homme hurla, il avait toujours eu un problème avec les miccrobes. Il l'insultait de plus en plus, l'a menaçant.

La louve asseignit un coup extrèmement rapide à Lucius. De ses deux mains, elle planta profondément ses dix griffes à l'arrière de la nuque de l'humain, évitant la carotide.

- Reiko... Vivant?...

La douleur était intense mais il ne répondit pas pour autant. Elle se tourna, restant à califourchon sur lui. Attrapant un petit bol, qui était proche sur une table avec le bout de sa queue. Puis, elle se mit à branler Lucius jusqu'à ce que sa semence jahisse dans le bol. Elle se retourna encore, pour revenir en face de lui, lui ouvrit à nouveau la bouche.

- Reiko?...

Et avant de lui laissant le temps de répondre, elle lui fourra la semence dans son gosier, l'obligeant à avaler. Elle s'avait qu'il allait craquer. Il hurla un "oui" gargouillant...

Equinoxe sourit sans que cela se voit, et elle descendit de la table, se dirigeant vers le fond de la salle. La drogue l'a faisait enrager de plus en plus, cela se voyait à sa respiration, au son de sa voix, aux tremblements de son corps, et au fait qu'elle cachait ses yeux, devenus presque rouge...

Elle rejoignit le fond de la pièce. Elle n'avait que faire de tout ses attirailles idiots... Un rat se trouvait dans une cage au fond, elle l'attrapa et le posta sur son épaule, celui-ci semblait être dréssé à rester sur l'épaul sans bouger. Elle prit aussi un seau, des lanières de cuir et un chalumeau...

Elle attacha le seau aux sangles, plaçant le rat dans le seau et le seau, face ouverte sur le ventre de Lucius.

- Ou est-il... Ou l'as-tu emmenais... Que lui fais-tu...

Il rigolant encore, juste pour se donner du courage, pensant qu'elle n'allait pas faire ce qu'il pensait.... Elle brancha le chalumeau et déversa sa chaleur sur le seau... Attendant quelques minutes, l'homme se mit à hurler, alors que le rat avait entreprit de lui ronger la peau pour trouver une sortie, pour échapper à la chaleur du seau. Il hurlait, et hurlait à la mort pendant au moins 15 minutes, puis elle débrancha tout. Jettant le seau à terre et ramenant le rat, dans sa cage, elle lui embrassa le museau qui était maculé de sang.

Puis revint vers Lucius.

- Ou est Reiko...

Il ne répondit pas... Elle se lécha les babines encore pleines du sang de Lucius, venant du rat, elle remonta sur lui, et d'un coup d'un seul déchiqueta le reste du ventre du mafieux avec ses crocs, grognant d'un son animal. C'est alors qu'il répondit...

Lucius: Dans..dans un club d'homo qui m'appartient dans le quartier voisin...

Pensant que la souffrance allait s'arrêter à cette réponse, il souffla de soulagement. Mais elle lui sauta à la gorge, la lui arrachant, ce qui le tua instantanément.
Elle sauta de la table et cracha sa gorge, la bouche et la poitrine maculées de sang.

C'était fini, mais pas pour elle. La louve aux yeux rouge se dirigea vers le fond du Coffre, prenant un couteau, elle se scarifia profondemment. Ce gout du sang avait provoquer aussi chez elle l'envie, le plaisir de se punir.

Elle était complétement ennivrée par l'odeur de ce liquide vitale rouge...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mar 15 Mar - 21:37

Lukas étais resté posté à l'encadrement de la porte, et avait assisté à tout, le sourire presque jusqu'aux oreilles, ne disant rien, ne bougeant pas. Il la laissait faire.
Lorsqu'elle en eut fini avec Lucius et qu'elle commença à s'entailler, il entra soudainement en courant et lui retira le couteau des mains.

« Hey hey hey Ma puce… » dit-il en la prenant à deux bras, en plongeant ses yeux ambre dans le regard désormais rouge sang d'Equinoxe. « Tu n'as pas à te faire du mal. Tu n'as pas à te punir. Je suis très fier de toi. »

Il s'arracha un lambeau de vêtement pour refermer temporairement l'entaille qu'elle s'était faite, puis la serra doucement contre lui, pour la calmer, et se balança d'avant en arrière, comme la fois où elle était entrée en rage après son horrible cauchemard.
« Tu sais » commença-t-il doucement, « tu n'es pas un simple animal de compagnie pour moi. Tu es… » il hésita longuement avant de continuer. « … Comme une fille. »

« Et je suis très fier de toi. Tu as fais du très bon travail. Désormais, plus personne n'abusera de toi. Et nous avons quelqu'un à aller chercher, et nous savons où, désormais. Et si quelqu'un se met en travers de ton chemin, tu sais comment agir. » finit-il, les yeux dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mer 16 Mar - 17:26

L’envie de sang de la louve aux yeux rouges était de plus en plus forte. Le sang… Ce liquide vital rouge coulant dans tout le corps humain qu’hybride était devenu fascinant, presque une obsession pour Equinoxe. Non, pas Equinoxe. La pauvre petite louve apeurée, elle, était tapie tout au fond de son subconscient. Entrain de pleurer, entrain de se demander ce qu’il était entrain de se passer dans sa pauvre tête. Ce n’était pas elle qui se trouvait dans le Coffre actuellement. En faite, ce n’était plus elle depuis que Lukas avait prononcé cette phrase : « Aujourd'hui, il est à toi. Fais-toi plaisir. »

Dans son inconscient, quelque chose était entrain de naître, un petit embryon d’esprit différent de celui de la louve tatouée. Ses yeux avaient changés de couleur, pour devenir rouge, rouge comme le sang… Brocéliande venait de naître, en ce jour maudit qu’était la date de la mort de celui qui lui avait fait du mal.

Brocéliande, une autre personnalité de celle d’Equinoxe, mais vivant, cohabitant dans un seul corps. Enfin, elles ne cohabitaient pas réellement, puisque pour l’instant, Equinoxe ne savait pas que Brocéliande existait. Elle ne savait pas qu’elle avait mit fin aux jours de son bourreau, n’allant se souvenir de rien…

Comment cela était-il possible ? Sans doute la rage contenue qui avait explosée et un peu grâce à la drogue aussi.

Celle-ci s’amusait à mutiler le corps de son « hôte », un homme arriva vers elle et l’arrêta doucement. Docilement, elle se laissa faire, puisqu’il ne savait pas encore que ce n’était pas la louve aux yeux violets. Elle ria doucement en entendant tout ceci.

«  Humm… Ce n’est pas à moi qu’il faut dire tout ses mots doux, mais à Noxy… Moi, c’est Brocéliande, la louve… Aux yeux rouges… Tu n’auras qu’a simplement prononcer mon nom pour que je vienne, et que je fasse couler le sang… Celle aux yeux violets ne va pas se souvenir de ce qu’il vient de se passer, tu ferais mieux de la laver et de la monter dans sa chambre… Et pour Reiko… Fait lui donc plaisir… »

Elle sourit une dernière fois, se léchant ses babines pleines de sang séché. Ses yeux passèrent du rouge sang au violet améthyste ; Brocéliande venait de laisser revenir Equinoxe à elle. Mais elle s’évanouie dans les bras de Lukas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mer 16 Mar - 18:02

Lukas desserra son étreinte aux mots de la louve. Il la regarda de haut en bas, du bout de ses bras, ne comprenant pas ce qui était en train de se produire sous ses yeux. Brocéliande ? Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire ?

Il n'eut pas le temps de réfléchir ; pris au dépourvu - chose qui arrivait très rarement - il eut à peine le temps de rattrapper Equinoxe (enfin son corps semble-t-il, tout du moins), avant de rassembler ses esprits et de la porter jusqu'à la salle de bains.

Il s'assura qu'elle ne risquait pas de se faire mal, redescendit à la cave en courant, et ferma la porte à clé. Ce nettoyage-ci serait pour plus tard… se disait-il. Il remonta à la salle de bains, fit couler un bain chaud et mousseux, et déshabilla précautionneusement la louve, avant de la plonger à l'intérieur, en prenant garde qu'elle soit bien calée pour ne pas se noyer. On ne voyait désormais plus que sa tête dépasser ; le reste de son corps était recouvert par la mousse.
Lukas avait l'esprit trop retourné pour profiter de quoi que ce soit. Si cette… Brocéliande disait vrai, il devait faire vite.

S'assurant qu'Equinoxe ne risquait rien, il prit ses vêtements maculés de sang, et les descendit à la cave, dans le Coffre, en les posant soigneusement dans un coin, pour les laver - si c'était possible - ou les jeter, le cas échéant.

Il referma, et alla dans la chambre bibliothèque chercher de quoi l'habiller.
Il prit des collants, une robe fine noire sans manches et des dessous assortis, et les déposa à côté de la grande baignoire. Il entreprit ensuite d'enlever les taches de sang sur le corps d'Equinoxe, avant qu'elle ne revienne à elle, ce qui s'avéra difficile, les poils étant incrustés de sang par endroits.
Il dût même changer à trois fois l'eau, qui était rouge sang ; on aurait dit une suicidée dans son bain.


Tout en la lavant, il repensait à ce qu'il venait de voir. D'un côté, il était fier d'elle, elle avait réagit… Mieux qu'il n'aurait jamais pu l'espérer. Elle avait complètement déchiqueté Bloodman. Il avait craché les informations qui lui étaient nécessaires, puis l'avait achevé afin de ne courir aucun danger.

Un véritable travail de professionnel, et à voir sa réaction elle semblait y avoir pris beaucoup de plaisir.
Cependant, elle avait commencé à s'attaquer à son propre corps ; ce qui était un problème. Sa soif de sang devait être canalisée afin qu'elle ne représente aucun danger pour elle-même.

De l'autre côté, une idée commençait à germer dans son esprit qui vagabondait, les images de la scène se rejouant en boucle dans sa tête, et les mots de la louve faisant écho. Cela ressemblait très fort à un dédoublement de personnalité… Ainsi, désormais, il semblait qu'elle possédait en elle une autre personnalité, une autre louve, qui elle semblait être avide de sang et une meurtrière redoutable. L'arme absolue. Une louve toute douce, gentille, attachante même, qui renfermait en elle une arme dont il osait à peine rêver… Une arme si bien dissimulée, qu'elle-même n'en aurait pas conscience.

Il commença à sourire.


Mais il devait lui trouver une explication. Il se demandait comment Equinoxe réagirait, quand elle reviendrait à elle, et si… Il aurait affaire à Equinoxe. Cette phrase sonnait étrangement dans son esprit.

Puis, les paupières de la louve s'ouvrirent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mer 16 Mar - 18:29

Ou était-elle ? Dans un rêve ? Oui… Ca devait-être ça… Elle se souvenait d’une parole, de la voix de quelqu’un qu’elle connaissait. Elle-même peut-être ? Elle n’en savait trop rien, mais elle était sur que c’était un rêve. Celui-ci était doux et chaud, comme si elle était enveloppée par un nuage en coton… Qu’est-ce que c’était agréable, elle ne voulait pas se réveiller. La louve se rappelait d’une seule phrase, mais qui avait bien pu dire cela ?...

« Tu seras bientôt auprès de ton Reiko, ma belle »

Il s’agissait en faite d’un message de Brocéliande pour Equinoxe. La louve aux yeux rouges ne voulait aucun mal à son « hôte », elle lui avait communiquée cette phrase pendant son sommeil inconsciemment pour qu’elle se sente bien.

Equinoxe ouvrit ses grands yeux violets avec lenteur. La première chose qu’elle sentie était une chaleur aussi douce que celle qu’elle avait ressentie en rêve. Normal, il s’agissait de l’eau du bain. La première chose qu’elle vit par contre, était de grands et beaux yeux ambrés, l’a regardant avec amour.

« Reiko… »

C’est alors qu’elle reprit complétement ses esprits. Il ne s’agissait pas de Reiko, mais de Lukas, et elle se rendit compte qu’elle se trouvait dans un bain chaud, presque brûlant, comme elle l’aimait tant, l’eau étant mousseuse. Ses parties intimes étant cachées à la vue de Lukas. Heureusement, se dit-elle.

« Qu’est-ce que je fais dans ce bain !... » Avait-elle dit, étonnée.

Son bras gauche lui faisait un peu mal, enfin non, c’était plutôt un picotement. Elle le sorti de l’eau pour voir une coupure de taille moyenne.

« Je me suis coupée ? Et je me suis évanouie c’est ça ? C’est pour ça que tu m’as mise dans un bain ? »

Elle finit par se calmer un peu, regardant Lukas.

« Merci… Je suis désoler si je n’étais pas très bien ces dernières jours… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Electron

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25
Localisation : Flottant quelque part, dans l'univers

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Mer 16 Mar - 19:13

Lukas la contemplait silencieusement, sans rien dire, assis sur un tabouret. Lorsqu'elle ouvrit les yeux en prononçant le nom de son ami, il sourit et murmura : « Non, pas encore. »

Il attendit qu'elle eut fini, puis lui répondit, calmement : « Oui, tu t'es blessée, mais ce n'est pas très grave. Tu t'es évanouie, alors je t'ai fait couler un bain chaud. Je me suis dit que ça te ferai du bien. Tu n'étais pas très en forme, ces derniers temps. »

Lorsqu'elle s'excusa, il sourit doucement et dit : « Ce n'est rien. »
Il se leva, et d'un grand geste lui fit : « J'ai les informations que tu cherchais. Reiko est bien vivant. Et il est dans un club qui appartient à Bloodman, pas très loin, dans le quartier voisin. »

Il fit une pause, inspira profondément avant de continuer, son sourire laissant transparaître une certaine joie : « Bloodman est mort. Et je te prie de me croire qu'il a vendu chèrement ses informations. Le Coffre est dans un sale état. Mais il en a vu d'autres... » finit-il en riant doucement, comme pour atténuer le coup de massue que représentait certainement ce qu'il venait de lui dire.


Il se rassit, contempla la louve. Oui, c'était bien Equinoxe. Ses beaux yeux améthyste avaient remplacé les iris rouge sang qui étaient apparus lorsqu'elle avait réglé ses comptes à Bloodman. Et d'après ce qui commençait à se dessiner dans son esprit, il valait mieux qu'elle ne sache pas que c'était… elle qui avait fait cela. Même si ce n'était pas complètement le cas.

Il finit, tout doucement : « J'ai un club à mettre à sac, je crois. De toute manière, j'ai déjà le feu vert de mon patron. Bloodman n'était qu'une source de problèmes. »

Il se dit que l'aide de… Brocéliande ne serait pas de trop. Et qu'il serait même bien plus intéressant de la laisser faire. Quel spectacle ce serait ! La louve clou du spectacle de Bloodman, qu'il maltraitait et torturait devant les yeux salaces et cruels des clients de son club, venait de tuer Bloodman - non, de le torturer à mort, c'était plus juste - et allait mettre son « club pour homos » à sac, afin de retrouver Reiko.
Et en prime, elle gardait son côté doux et gentil.

Il avait le beurre, et l'argent du beurre. Il jubilait intérieurement.

Il se leva. « Je te laisse à ton bain, je vais faire le ménage en bas. Je ne veux pas que tu sois témoin de cela. Tu es vengée et l'information que tu cherchais est à nous. Tu as mérité de te reposer, ma puce. » dit-il en s'éloignant, le regard paternel, mêlé à une certaine fierté.



Il descendit, profitant qu'Equinoxe était encore dans son bain, ouvra une porte dérobée dans le fond de sa Cave qui laissa découvrir un four. C'était ainsi qu'il se débarrassait des corps, une fois leur compte réglé. Aucune trace, mis à part un peu de fumée qui sortait du toit, mêlée à celle de la belle cheminée qui éclairait le salon. Aucune odeur ne serait perceptible dans la maison.

Il leva le corps de Bloodman, très lourd, mais sans trop de gêne, musclé qu'il était. Il le balança sans ménagement au fond du four, puis ramassa les morceaux de chair étalés un peu partout, et les fourra au fond du four.

Il referma le tout, et l'alluma. Un bruit de flammes qui crépitent se fit entendre ; à travers l'épaisse porte isolée on pouvait sentir la chaleur qui montait ; le hublot éclairait la pièce d'une lueur orange vacillante qui donnait un aspect calme et serein à la pièce, ce qui contrastait beaucoup avec la petite ampoule au plafond.
Pendant ce temps, il nettoya tout le sang restant, le vida dans un seau, et vida le tout dans le petit évier à côté. Il lava ensuite les vêtements d'Equinoxe à la main, afin de faire partir le sang incrusté.

Finalement, au bout d'une demi heure de dur labeur, tout fut enfin terminé. Il remonta les vêtements qui n'avaient aucune trace, mais qui étaient trempés, et les mit dehors à sécher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.art-software.fr
rei kuran
admin vampire
avatar

Messages : 1529
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 23
Localisation : dans ma chambre au manoir Kuran

MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   Jeu 17 Mar - 10:28

La louve noire regardait l’homme l’ayant « adoptée » qui était entrain de se lever. Il semblait heureux, voir peut-être même soulagé. Elle n’avait jamais vu ce genre d’expression sur le visage de Lukas. C’est alors qu’il prit la parole une nouvelle fois. Il lui expliqua que son ami, l’hybride panda roux était bien vivant. Ca alors… Comment avait-il su cela ? Sans doute par ses relations et surtout, son travail.

Equinoxe se redressa d’un coup, faisant remuer l’eau du bain ainsi que la mousse de celui-ci, laissant entrevoir le haut de sa poitrine, mais cela ne l’a dérangeait guère.

« Quoi ?... Il… Il… est vivant ?... »

Elle était très étonnée, ayant portée sa main à sa bouche, presque choquée. La demoiselle resta dans cette même position, en ayant dans le même temps ramenée ses genoux contre elle, alors qu’elle écoutait le reste des explications de l’humain.

Bloodman ? Mort ? Soudain, elle percuta alors… En faite, Lukas avait du inviter Bloodman, lui faisant croire qu’il avait retrouvé Equinoxe. Quand la sonnette avait dû retentir et qu’elle aperçu le mafieux, elle avait du être totalement paralysée par la peur et alors qu’il amenait Bloodman au Coffre, elle devait avoir tellement peur qu’elle avait dû aller dans la cuisine pour se faire du mal, s’entaillant avec un couteau, elle avait du s’évanouir par la suite, pendant que Lukas torturait son ancien propriétaire. Oui, ce devait être l’explication à ce qu’il venait de se passer.

Elle ne dit toujours rien, restant dans la même position, se retenant, attendant que Lukas sorte de la salle de bain. D’ailleurs, quand il l’appelant encore « Ma puce », elle rougit un tout petit peu. Noxy aurait aimer qu’il l’embrasse sur le front…

Dès qu’il disparu hors de la salle de bain, elle fondit en larmes dans son bain commençant à refroidir fortement, se tenant prostrée sur elle-même dans l’eau mousseuse… Alors… Tout était enfin terminé ?... Elle était enfin libre de l’autorité de Bloodman sur elle ?... Et elle pourrait enfin pouvoir revoir Reiko… Son tendre Reiko… Une chaleur emplit sa poitrine petit à petit alors qu’elle hurlait son mal-être dans l’écho de la salle de bain.

Alors ça y est ?... Elle pourrait enfin vivre…

Au bout d’une heure à être restée dans le bain, devenu froid pour pleurer et se remettre de tout cela, elle se sécha, utilisant un sèche cheveux pour qu’elle puisse se réchauffer. Et finit par enfiler la robe et les collants que Lukas avait choisit pour elle.

Mais ou était ses anciens vêtements. Elle réfléchit… Ah mais oui ! Comme elle s’était coupée, elle avait du se salir donc il était aller les laver.

Elle sortie de la salle d’eau et se peletonna dans un fauteuil devant le feu de cheminée avec sa peluche de sonistrelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vk-blood-world.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un animal de compagnie [PV: Electron]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un animal de compagnie [PV: Electron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sejour avec son animal de compagnie
» Votre petit animal de compagnie :3
» Mon animal de compagnie porte un nom Disney (bilan p1)
» Animaux de compagnie
» [JEU ANDROID - CHAT QUI PARLE EMMA] Jeu d'animaux de compagnie virtuels [Gratuit|In-app]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vampire knight blood world :: fanfictions du forum :: vos fanfictions rpg3-
Sauter vers: